Confirmé dans le couloir gauche de la défense en l’absence de Bakaye Dibassy, touché à la cuisse et forfait pour le deuxième match consécutif, Haitam Aleesami est ressorti heureux mais surtout animé par le désir de voir Amiens confirmer dès le week-end prochain contre Angers. Entretien.

Publicité


Haitam Aleesami, c’est une belle performance de revenir de 2-0 à 2-2…

On peut dire ça, oui ! C’est très fort de notre part de revenir contre Marseille chez eux. On prend des points contre les grosses équipes et maintenant, sur le prochain match à domicile et ceux qui suivront, on doit y croire de la même manière que ce soir (vendredi), même si on perdait 2-0.

Publicité


Est-ce un nouveau point de l’espoir ?

Ce n’est pas fini, on a encore dix matches à jouer, ça fait trente points. On va jouer beaucoup d’équipes qui sont juste devant nous, donc on verra.

Publicité


Pourquoi ne jouez-vous pas comme ça contre tout le monde ?

Je ne sais pas. On a fait de bons matches contre Paris, Marseille, Lille, et on a pris des points contre toutes ces bonnes équipes. Le football est un sport étrange. On doit avoir la même intensité sur les dix prochains matches et croire en nous-mêmes. C’était un bon come-back. On doit y croire, sinon, on part en vacances.

Publicité

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON

A lire aussi : 

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : « C’est l’histoire de notre saison ! »

Boubacar Kamara (OM) : « On s’est peut-être trop enflammé »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments