S’il reconnaît que l’Amiens SC a souffert face à Brest, Haitam Aleesami savourait aussi ce succès qui permet d’entretenir une série positive et par la même occasion de faire le plein de confiance. Entretien.

Haitam Aleesami, c’est une victoire très importante…

Très importante ! Au final, même si c’était un match compliqué pour nous, il fallait avoir la victoire et les trois points. On a fait le travail.

Brest a beaucoup poussé mais vous avez tenu bon !

Avant le match, ils étaient haut au classement, avec dix-sept points, et ce n’est pas une coïncidence. C’est une bonne équipe, bien organisée, qui joue un bon football avec de la qualité. C’était très important de gagner parce que c’est très serré. On a vu Dijon battre le PSG, et on s’est dit que quoi qu’il arrive, on devait gagner.

Parce que ce n’était pas le meilleur match d’Amiens, cette saison…

L’important était de ramener un résultat, et on l’a fait. Personnellement, je n’ai pas eu le sentiment d’avoir fait mon meilleur match, je ne me suis pas senti aussi explosif que d’habitude, mais finalement, l’équipe a pris les trois points ! Ça amène de l’optimisme, de l’énergie pour le dernier gros match avant la trêve internationale.

Pourquoi ça n’a pas fonctionné en attaque ?

Honnêtement, je ne sais pas. Le coach nous a dit dans le vestiaire que l’on avait fait le travail et qu’on allait avoir un jour « off » avant de revenir en vidéo sur le match. On saura quoi faire de mieux la prochaine fois et on sera mieux préparé. Brest est aussi venu préparé, et ils nous ont empêché de trouver des espaces. Ils ont fait un gros travail.

Vous vous retrouvez maintenant au milieu de tableau…

Si on avait demandé au début de la saison, les gens n’auraient pas attendu ça de nous, honnêtement. On s’améliore chaque semaine. On apprend encore à se connaître, on travaille sur les relations sur le terrain. Je pense qu’on a de bons moments devant nous mais il faut rester humble et travailler. C’est la clé du succès.

Ça fait maintenant six matches sans défaite. Est-ce que cela signifie quelque chose, pour vous ?

Absolument ! Je me rappelle qu’après Bordeaux, je disais que l’on jouait bien et que l’on a de la qualité. Après ce match, je pense qu’on a trouvé de la constance en ne laissant pas de buts faciles, en créant du jeu mais en défendant bien aussi. On a trouvé un bon équilibre entre attaquer et défendre. Etape par étape, on devient meilleurs sur les différents aspects du jeu.

Propos recueillis par Romain PECHON avec France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Amiens SC : le programme du 4 au 10 novembre

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : « On espère qu’on va rester le plus haut possible »

Laisser un commentaire