Iron Gomis (Amiens SC) : « Montrer qu’on est capables de belles choses ! »

Iron Gomis Amiens SC
Panoramic

Frustré par le classement actuel de l’Amiens SC, qu’il estime en inadéquation avec le réel potentiel de l’équipe, Iron Gomis aspire à un gros match face à Clermont – un candidat à la montée – pour surfer de nouveau sur une spirale positive. Entretien.

La suite après cette publicité

Dans quel état d’esprit abordez-vous le choc contre Clermont ?

Clermont va être un gros défi, comme un peu chaque match qu’on a depuis le début de saison. C’est à nous de montrer qu’on est capable de belles choses. Si on ressort de ce match avec une victoire, je pense qu’on ressortira avec beaucoup de confiance. A travers ce match, on veut prouver à tout le monde qu’on est capable de jouer les premiers rôles, d’être au rendez-vous contre les grosses équipes du championnat. On a une belle occasion de faire tomber un gros du championnat. Notre objectif est de remonter au classement et ce match doit être une première étape.

La suite après cette publicité

Avez-vous le sentiment que la quinzième place actuelle de l’Amiens SC reflète réellement votre valeur après dix journées de championnat ?

Par rapport à ce qu’on a montré sur le terrain, on va dire que c’est logique. Maintenant, si on s’y met vraiment, je pense qu’on est capable de beaucoup mieux. Sur la base de notre potentiel, on doit viser bien plus haut que cette quinzième place. Même s’il faut y aller étape par étape, je suis persuadé qu’on peut encore jouer le haut de tableau. Pour moi, cette quinzième place ne reflète pas du tout notre valeur.

La suite après cette publicité

Régis Gurtner (Amiens SC) : « On est dans l’urgence »

Néanmoins, comprenez-vous que les observateurs et les supporters parlent davantage de maintien que d’ambition de remontée ?

Je comprends parfaitement ça. Aujourd’hui, on ne fait pas ce qu’il faut pour les amener à penser autre chose. On vient de vivre une descente en Ligue 2, ils sont déjà énervés par cette situation, et nous voir si bas au classement, aux portes d’une nouvelle relégation, ça agace forcément. Maintenant, la saison est encore longue, nous ne sommes qu’au quart du championnat. Je ne doute pas de notre capacité à remonter au classement.

La suite après cette publicité

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire