Iron Gomis (Amiens SC) : « Toulouse n’était pas plus fort que nous »

Iron Gomis Amiens SC
Panoramic

En souffrance en première période, à l’image de tous ses coéquipiers, Iron Gomis n’a pourtant pas le sentiment que l’Amiens SC était un cran en dessous de Toulouse, en clôture de la 9ème journée de Ligue 2. Entretien.

La suite après cette publicité

Quel sentiment vous laisse cette défaite ? 

On est frustré du résultat. On espérait mieux mais le carton rouge nous met un peu en difficulté. Pourtant, on a une occasion pour mener au score, on ne la met pas et on est sanctionné derrière. C’est dommage.

La suite après cette publicité

Comment expliquez-vous cette première mi-temps où vous avez grandement souffert ? 

On a essayé de s’adapter au plan de jeu de l’adversaire, qui jouait avec trois défenseurs centraux et des pistons. Cela a pris du temps. C’était compliqué mais je ne trouve pas qu’on se soit fait bouger. Ils ont eu plus d’occasions mais je ne pense pas qu’on ait tant souffert.

La suite après cette publicité

Tactiquement, on a quand même eu le sentiment que vous étiez en difficulté…

Ils étaient en supériorité au milieu, on avait vraiment le sentiment qu’ils étaient toujours un de plus, c’était dur. En première mi-temps, ils nous pressaient haut, on avait des problèmes pour ressortir le ballon. Maintenant, on a réglé ça au fil du match et c’était mieux en seconde période. On en a parlé à la mi-temps et on a su trouver la clé.

La suite après cette publicité

On a le sentiment que l’expulsion d’Alexis Blin a suscité un sentiment de révolte…

Une petite révolte, oui. On voulait vraiment ressortir de ce match avec un résultat. Le carton rouge arrive au mauvais moment mais ça nous a donné du courage pour continuer à nous battre, jusqu’au bout. On a eu un peu trop de déchets techniques pour ressortir le ballon.

En finalité, avez-vous le sentiment d’avoir été battu par plus fort ? 

Non, Toulouse n’était pas plus fort que nous. Ils ont juste été plus réalistes, c’est ce qui nous fait encore défaut. On ne marque pas assez et c’est vraiment le point sur lequel on doit encore travailler. Il faut encore plus tenter et je pense que ça va venir. Maintenant, c’est forcément un coup d’arrêt et il va falloir repartir de l’avant samedi (ndlr : à Auxerre).

Propos recueillis par Romain PECHON

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Un coup d’arrêt »

[J9] Amiens SC – Toulouse : notez les joueurs et le match

Laisser un commentaire