Titulaire pour la première fois depuis son arrivée lors du mercato hivernal, Isaac Mbenza a finalement assisté depuis le banc de touche, remplacé dès l’heure de jeu par Chadrac Akolo, à la folle remontée de l’Amiens SC face à l’Olympique de Marseille (2-2). Une prestation qui doit selon lui servir de tremplin dans la quête de maintien du club picard. Entretien.

Isaac, votre réaction a été belle après avoir été menés 2-0…

On s’est parlés en début de semaine, cela devenait urgent de prendre des points. Aujourd’hui (vendredi), on l’a fait et surtout on n’a pas lâché après avoir été mené 2-0. C’était un match abouti du début à la fin. On a pris des buts un peu contre le cours du jeu, ce n’était pas forcément mérité parce qu’on n’a pas vraiment concédé d’occasions franches. Le plus important est d’avoir réussi à revenir à 2-2. Maintenant, c’est bien de faire un match nul contre Marseille mais il faut vite passer à autre chose et tout faire pour gagner contre Angers, devant notre public. Une victoire est impérative dans notre situation.

Dans quel état d’esprit étiez-vous à 2-0 ? 

On ne s’est pas dit que s’était plié. La preuve, c’est qu’on est revenus à 2-2 en ne lâchant rien jusqu’à la dernière seconde. Même quand on prend ce but à la dernière seconde en fin de première période, on ne doute pas, on sait qu’il reste encore beaucoup de temps et que tout peut encore arriver.

Comment expliquer ce décalage entre le visage proposé la semaine passée contre Metz et celui de ce soir au Vélodrome, un mal qui ronge l’équipe depuis le début de saison ? 

C’est vrai. Comme tout humain, la motivation vient tout naturellement sur ce genre de match. Marseille est un grand club, ils sont deuxièmes actuellement, on connait bien la valeur du club. Après, c’est à nous d’aborder tous les matches de la sorte. C’est vraiment notre marge de progression et le déclic de la victoire doit venir de là.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON

A lire aussi :

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : « C’est l’histoire de notre saison ! »

Saman Ghoddos (Amiens SC) : « Remonter deux buts à Marseille, c’est fantastique »

Laisser un commentaire