notes

L’Amiens SC a failli réaliser un hold-up parfait. En égalisant alors que les Niçois reculaient incompréhensiblement, l’espoir de prendre un point était envisageable. Mais Dante en a décidé autrement. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois, ainsi que celles du journal L’Équipe.

Christophe Jallet (5)

Joueur le plus expérimenté de l’Amiens SC sur le terrain, il a montré qu’il avait de beaux restes. Malgré un déficit évident de vitesse face à la jeunesse niçoise, il a compensé par une grinta et une débauche d’énergie. Si physiquement, il tient le coup, il apportera à coup sur son envie lors de la saison.

Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (5)

Il avait repoussé l’échéance. Mais, après ses arrêts sur des frappes lointaines ou des têtes à bout portant, il n’a rien pu faire sur la déviation d’Hérelle suite à un tir de Le Bihan, un peu trop esseulé. Très peu sollicité par la suite, il ne peut rien sur la tête de Dante, très bien placée.

Prince Gouano (4,5)

Face à un jeu rapide en face, il a parfois peiné à se placer. Mais, au fil du match, il a trouvé le rythme. Cependant, il a tout de même laissé beaucoup d’espace à Le Bihan, et a du parfois s’excentrer pour couvrir les pressings de Jallet.

Jordan Lefort (4,5)

Défensivement, il n’a pas été irréprochable mais a compensé par de bonnes sorties de balle. Son atout majeur. Malheureusement, il manque de vice sur le but de Dante en ne râlant pas suite à l’ascenseur du Niçois.

Haitam Aleesami (3)

Une première en Ligue 1 Conforama totalement ratée. En effet, si offensivement, il apporte des solutions, il a été mis à mal par Ganago. Laissant parfois beaucoup d’espace, il doit souvent courir derrière son adversaire direct. De plus, il concède le dernier corner de façon un peu bête (ce dernier s’avérant fatal).

Alexis Blin (4)

Ce n’était pas le même joueur que d’habitude. Moins tranchant dans ses tacles, dominé par le milieu adverse, il a peiné mais un peu amélioré son niveau de jeu en seconde période. Malheureusement, en infériorité numérique, sa débauche d’énergie l’aura entamé physiquement.

Thomas Monconduit (3)

À l’image d’Alexis Blin, il n’a pas eu l’apport habituel. Une fois l’équipe réduite à 10, il devenait de fait le dépositaire des actions de l’ASC. Et, sur ce point, il a eu beaucoup de déchet, notamment dans ses passes qui ont rarement trouvé preneur. Remplacé par Bongani Zungu, auteur d’une entrée encourageante.

Eddy Gnahoré (1)

Nous allons vous expliquer cette note. Tout d’abord, cette saison, un joueur pénalisant son équipe en prenant un carton rouge aura la note de 0. Cependant, au regard de l’injustice qu’il subit, nous ne pouvons pas lui mettre cette note et lui accordons un point. Malgré tout, il n’a pas montré une aisance exceptionnelle sur ses 25 minutes jouées.

Juan Ferney Otero (3,5)

En fin de saison dernière, il semblait avoir trouvé son rendement optimal. Mais, replacé de nouveau dans un schéma à trois devant, il peine à être décisif. Le retour de Kakuta pourrait assombrir son avenir dans le 11 titulaire. Remplacé par Chadrac Akolo qui, pour son premier match, aura été décisif avec un but plein de malice.

Cheick Timité (3,5)

Joueur offensif le plus remuant en première période, il a disparu de la circulation après la pause. Pourtant, il a déstabilisé ses adversaires à plusieurs reprises. Sans réelle conséquence. Remplacé par Saman Ghoddos dont la touche technique a été indéniable, mais inutile à ce moment du match.

Serhou Guirassy (4,5)

Dans son rôle de pivot, il a pesé et plutôt bien remisé sur ses partenaires. Mais, après la 25ème minute, il s’est retrouvé bien seul. Pourtant, il se procure la seule occasion de la première mi-temps. Ensuite, il a tenté de se faire une place dans la défense adverse en pressant. Il aide d’ailleurs Akolo à récupérer le ballon qui mènera au but.

Luka Elsner (5) 

Difficile de juger son coaching sur une rencontre qui, après l’expulsion de Gnahoré, aura été totalement chamboulée. Mais, sa réaction et ses changements ont failli permettre à Amiens de prendre un petit point en infériorité numérique.

Monsieur Pignard (Arbitre) (2,5)

On dit souvent que la première fois, c’est rarement une réussite. La première de cet arbitre est clairement compliquée. En effet, avec des cartons jaunes sortis très vite, à tort, sur Gnahoré, il a voulu imposer son autorité. Beaucoup trop. Le carton rouge d’Eddy est plus que sévère mais une fois sorti, la VAR ne pouvait rien faire. Et le but de Dante à la dernière seconde est entaché d’un ascenseur très clair.

OGC Nice (4,5)

Les Niçois ont mis beaucoup d’intensité et de ruse dans le premier acte. Jouant très vite vers l’avant, avec un pressing incessant, ils étaient sur la voie d’une victoire large. Mais, après la pause, ils ont considérablement levé le pied et se sont fait peur.

Les notes de l’Équipe

  • Régis Gurtner : 5
  • Christophe Jallet : 5
  • Prince Gouano : 5
  • Jordan Lefort :4
  • Haitam Aleesami : 5
  • Alexis Blin : 5
  • Thomas Monconduit : 5
  • Eddy Gnahoré : non-noté
  • Juan Ferney Otero : 3
  • Cheick Timité :4
  • Serhou Guirassy : 5

Kévin KONRAD (avec R.G., R.P., C.Q., M.G., B.L.).

4 Commentaires

  1. Les noteurs de l’Equipe ont-ils vu le match? 5 à Aleesami c’est 1 honte. Il va falloir qu’il se mette au diapason!

  2. vous écrivez que Régis a été bon sur les
    tirs lointains et sur les têtes à bout portant mais qu’il ne peut rien sur les deux buts alors je ne vois pas pourquoi vous lui mettez un 5 ça n’est pas très logique

  3. Concernant le deuxième but Nicois ,je ne suis pas daccord avec vous ,car pour moi Régis est responsable en ne mettant aucun joueur au 1er poteau et ce n’est pas le premier but qu’il prend ainsi !

  4. Trop sévère avec Regis pour moi erreur défensif et pour moi Otero et et Timite en dessous et sur le second but grosse erreur de Aleeasimi pas mal de joueur en dessous physiquement

Laisser un commentaire