Amiens SC

Après le troisième match nul de la saison de l’Amiens SC décroché à Nîmes (1-1), le 11 Amiénois vous livre les flops de la rédaction pour cette dixième rencontre de la saison.

L’ASC avait oublié l’intensité

Si les Amiénois ont montré beaucoup de maîtrise en seconde mi-temps, il ont péché dans le premier acte dans un domaine pour lequel Nîmes est pourtant reconnu, celui de l’impact physique. Fortement amoindri au niveau de son animation offensive à l’intersaison, le club gardois n’a en revanche pas perdu sa grinta en parvenant à décrocher un match nul dans une rencontre où ils ne se sont pourtant procurés que très peu d’occasions franches. Mais en se montrant plus cinglant que les Picards sur l’une de leurs maigres opportunités, ils auraient pu décrocher la victoire sans ce dernier coup de boutoir d’Arturo Calabresi dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps. Ce n’est que justice mais l’Amiens SC aurait encore pu faire mieux.

Une attaque qui a « croqué »

Amiens, on vient de le dire, n’a pas fait une première mi-temps aussi aboutie que la seconde. Pour autant, avec un peu plus d’efficacité, le hommes de Luka Elsner auraient dû se trouver devant au tableau d’affichage au moment de rentrer au vestiaire. Sauf que Serhou Guirassy y a perdu deux duels face à Lucas Dias, la jeune doublure de Paul Bernardoni. Maladresse de l’avant-centre amiénois pour certains, talent du portier gardois pour d’autres. Quoi qu’il en soit, Amiens était mené à la pause. En outre, l’ASC s’est encore procuré beaucoup d’occasions lors du second acte avant d’enfin revenir au score sur un dernier cafouillage dans les dernières minutes du match. Aussi rassurant que frustrant.

Encore une cascade de blessés au coup d’envoi

Christophe Jallet, Prince Gouano, Bongani Zungu, Quentin Cornette, Chadrac Akola, Moussa Konaté, Jack Lahne. La liste des joueurs forfaits pour le match de samedi soir, qui pour beaucoup sont des titulaires en puissance, était impressionnante. Pour autant, doit-on y voir autre chose que de la fatalité ? Sans doute pas et ce fait pourrait même apparaître dans les tops tant l’effectif de l’Amiens SC cette saison semble paré en qualité et en quantité. De quoi même donner des maux de tête à l’entraîneur amiénois pour composer son 11 titulaire lorsque tout ce petit monde sera rétabli.

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

À lire aussi : 

[CDL] Amiens SC : Guirassy et Aleesami manqueront Angers

Anthony Briançon (Nîmes) : « Le but d’Amiens nous pendait au nez »

Laisser un commentaire