[J11] Amiens SC – Clermont : Une grande première depuis 18 ans ?


Ça y est ! La dernière trêve internationale de l’année est passée. Les joueurs de l’Amiens SC vont donc pouvoir se concentrer sur le maintien du club en Ligue 2. Le combat qui les attend ce soir face à Clermont s’annonce difficile. Mais Oswald Tanchot et ses joueurs ont les moyens de prendre ces fameux 3 points. Le 11 Amiénois y croit.

La suite après cette publicité

La fin de 18 ans de disette


L’Amiens SC n’a plus battu Clermont depuis 2002. Soit un total de 16 matches sans le moindre succès pour les Amiénois. L’année de la montée en Ligue 1, les Clermontois avaient empoché 6 points face à l’Amiens SC. Pourquoi est-ce une bonne chose ? Parce que toutes les séries ont une fin (d’autant plus lorsque cela profite à l’Amiens SC).

La suite après cette publicité

Un besoin urgent de points


Actuellement 15e avec 11 points, l’Amiens SC possède seulement 2 unités d’avance sur Rodez, le 18e. Si les coéquipiers de Régis Gurtner ne veulent pas connaître une saison catastrophe et faire peur à leurs supporters, il leur faudra s’éloigner le plus rapidement possible de la zone rouge. Et cela passe par un succès face à Clermont. Mathématiquement et mentalement, l’Amiens SC en a besoin.

La suite après cette publicité

Une trêve internationale bénéfique


Oswald Tanchot a eu l’opportunité de bien travailler avec cette trêve internationale. L’actuel entraîneur de l’Amiens SC n’avait pas bénéficié de beaucoup de temps pour exposer et faire assimiler aux joueurs ses idées. Cette nouvelle coupure dans la saison lui a peut être permis de travailler sur l’aspect offensif. Espérons-le.

La suite après cette publicité

Les montagnes russes


Capable du meilleur comme face à Sochaux mais aussi du pire comme à Auxerre lors de la dernière journée, l’Amiens SC n’est pas constant. Face à une équipe prétendante à l’accession et actuellement 5e du championnat, la tâche ne s’annonce pas évidente. Néanmoins, les Picards sont capables de se transcender pour obtenir un bon résultat.

Valentin ROSE

Laisser un commentaire