[J13] Amiens SC – Dunkerque : les notes du match

Amiens SC notes

A l’amorce d’un mois de décembre qui s’annonce décisif dans la course au maintien, l’Amiens SC a glané un précieux succès face à Dunkerque (1-0), le quatrième de la saison pour les hommes d’Oswald Tanchot. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois.

L’homme du match Amiens SC – Dunkerque

Stephen Odey (6)

Un mois et demi après sa dernière titularisation, en raison de retards successifs et d’un niveau jugé insuffisant à l’entraînement par son coach, Stephen Odey avait envie de se racheter. Revanchard, l’attaquant prêté par Genk a affiché un excellent état d’esprit, dès les premières minutes de jeu. Finalement, c’est sur l’un de ses nombreux pressings que l’ASC a réussi à faire sauter le verrou adverse, grâce à un but plein d’abnégation de l’international nigérian. Espérons que sa saison soit enfin lancée.

Stephen Odey (Amiens SC) : « Ne retenons que la victoire »

Les notes du 11 Amiénois

Amiens SC GurtnerRégis Gurtner (6,5)

Pas réellement de gros arrêts à effectuer mais une présence toujours aussi importante et décisive quand son équipe commence à reculer et à douter, et ce fut encore le cas (malheureusement) dès le début de la seconde période. A son actif, plusieurs prises de balle décisives sur de longs centres ou coups de pied arrêtés. Du Gurtner dans le texte.

Amiens SC AlphonseMickaël Alphonse (4)

Nathan Monzango ménagé, c’est Mickaël Alphonse qui a pris place dans le couloir gauche de la défense amiénoise. Dans la lignée de ses dernières sorties, l’ancien joueur de Dijon a souffert, étant régulièrement pris de vitesse par Romil en première période. Le danger est finalement toujours venu de son côté. Avec moins d’espaces dans son dos en seconde période, il a davantage contrôlé la situation. Sur l’ensemble du match, son apport offensif est encore une fois réduit à néant ou presque.

Amiens SC OpokuNicholas Opoku (6)

Pourtant sur une jambe, Nicholas Opoku a encore une fois tenu la baraque. Auteur d’un très bon début de match, l’international ghanéen était très incertain avant la rencontre, en raison d’un coup reçu sur le pied à Troyes. En souffrance, il a obligé les siens à défendre plus bas au cours de la seconde période, où ses difficultés physiques se sont fait ressentir, notamment sur un duel avec Kebbal où il n’a pas pu prendre son impulsion pour disputer le ballon dans les airs.

Amiens SC WaguéMolla Wagué (5)

Comme son partenaire de la défense centrale, Molla Wagué a joué ce match amoindri, en raison de sa douleur récurrente à l’ischio-jambier. Moins à l’aise dans la phase de construction, le joueur prêté par Nantes s’est contenté d’apporter son impact dans les duels, sans jamais véritablement être mis en difficulté. Une copie assez neutre.

Youssouf Assogba (5)

Pour sa première titularisation en professionnel, Youssouf Assogba a mis quelques minutes pour prendre le pouls de l’événement. Après quelques passes ratées et un positionnement un peu hasardeux durant le premier quart d’heure, l’international béninois est progressivement rentré dans son match. Avec davantage d’espaces à sa disposition en seconde période, il a su se projeter vers l’avant mais ses centres ont manqué de précision.

Cheick Timité (5)

Préféré à Jayson Papeau ou Gaoussou Traoré, Cheick Timité a démarré un match pour la première fois depuis le 12 septembre et la réception du Paris FC. Désormais repositionné dans un rôle de relayeur, l’international espoir ivoirien s’est avant tout montré discipliné dans son positionnement. S’il n’a que très peu perdu de ballons, il n’a aussi que très rarement pris d’initiative dans le camp adverse.

Amiens SC BlinAlexis Blin (5)

Pour son deuxième match de reprise, après avoir été éloigné des terrains durant trois semaines pour cause de suspension, Alexis Blin a alterné le bon et le moins bon. Dans le temps fort amiénois, en début de match, il a parfaitement coordonné le pressing des siens en donnant régulièrement de la voix. En seconde période, il n’a pas surnagé et s’est montré incapable de mettre le pied sur le ballon pour offrir des temps de répit à son équipe. Or, c’est aussi dans ce domaine qu’il est attendu au regard de sa solide expérience du haut niveau.

Alexis Blin (Amiens SC) : « On s’est un peu rassuré »

Iron Gomis (5)

Des retrouvailles mitigées pour celui qui était prêté à Dunkerque l’an dernier. Dans un rôle hybride, de relayeur droit en phase défensive et de joueur de couloir lorsque son équipe était en possession du ballon, Iron Gomis a couvert beaucoup de terrain, ne ménageant jamais ses efforts. Malheureusement, il a manqué de tranchant dans la zone de vérité, ne parvenant pas à réaliser la moindre différence.

Amiens SC MendozaSteven Mendoza (5,5)

Disposant de beaucoup de libertés en raison du rôle hybride d’Iron Gomis, Steven Mendoza a pu se balader sur tout le front de l’attaque et ainsi poser de gros problèmes aux défenseurs nordistes. S’il demeure toujours aussi frustrant, en raison de son incapacité à faire les bons choix ou le geste juste au bon moment, il demeure le seul détonateur du jeu offensif samarien.

Chadrac Akolo (3)

Après une entrée en jeu fantomatique à Troyes, Chadrac Akolo n’a guère été plus en vue contre Dunkerque, à l’occasion de sa première apparition dans le onze de départ depuis la réception du Paris FC, lui aussi. Si par moments il a réussi à mettre le pied sur le ballon, il n’a jamais réussi à avoir le coup de rein nécessaire pour apporter de la vitesse et de la verticalité au jeu de son équipe. A l’inverse, il a même souvent décroché pour toucher le ballon et sans doute se rassurer. Encore très insuffisant.

Oswald Tanchot (5) 

Au coeur d’une semaine à trois matches, Oswald Tanchot avait décidé de procéder à un léger turn-over en dépit du peu de solutions à sa disposition. Son choix de relancer Stephen Odey, buteur décisif, fut payant. Celui de redonner du temps de jeu à Cheick Timité et Chadrac Akolo doit désormais payer sur la durée. La seule ombre au tableau demeure son coaching en match, avec des choix tardifs et une entrée complètement ratée de Florian Bianchini.

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Satisfait des trois points »

Monsieur Baert (Arbitre) (5,5)

Quelques coups de sifflet à contre-temps et des décisions qui ont pu surprendre en seconde période. Pour le reste, l’arbitre de la rencontre n’a pas commis la moindre erreur et n’a pas eu d’influence négative sur la rencontre.

Dunkerque (4)

Auteur d’une très triste première période, avec un déchet technique au-dessus de la moyenne et une incapacité à jouer sous pression, Dunkerque a haussé le ton au retour des vestiaires, profitant notamment des entrées en jeu de Kerrouche et Diarra. Néanmoins, les Nordistes étaient bien trop imprécis dans l’ensemble pour espérer ramener au moins un point de leur court déplacement en Picardie.

Romain PECHON (avec M.G., V.R., J.L., V.D.)

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Stephen Odey Amiens SC

Stephen Odey (Amiens SC) : « Ne retenons que la victoire »

Amiens SC Tanchot

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Serrer les rangs et s’arracher jusqu’à Noël »