notes

Toute série doit s’arrêter. Alors que les Amiénois pouvaient ambitionner de se rapprocher du podium, ils sont tombés sur un os. Une performance qu’il ne faudra pas reproduire. Voici les notes du match, attribuées par la rédaction du 11 Amiénois, ainsi que celles du journal L’Équipe.

Serhou Guirassy (6)

Auteur d’un match plein, Serhou aura été le principal atout offensif de l’Amiens SC. Très bon dans le jeu dos au but, il a profité d’une action de classe pour ouvrir la marque. Trouvé à l’entrée de la surface, il s’est vite retourné et a ajusté le gardien adverse. En se déplaçant sur tout le front de l’attaque, il a bénéficié de quelques bons ballons.

Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (5)

S’il a encaissé trois buts, il n’est réellement fautif que sur le premier (sur lequel il peut capter le ballon). Par la suite, il a repoussé l’échéance à de nombreuses reprises. Insuffisant pour ramener quelque chose de ce déplacement.

Arturo Calabresi (5)

Alors que ses performances sont en constant progrès, il a une nouvelle fois été inspiré dans les duels. De plus, il semble s’adapter aux placements et déplacements inhérents à son poste de latéral. Et pourrait finalement s’installer durablement à ce poste.

Aurélien Chedjou (4,5)

Premier match moyen d’Aurélien Chedjou. En effet, face au grand gabarit de Mbaye Niang, il a été plus souvent en difficulté qu’à l’accoutumée. Passablement énervé suite au penalty sifflé à son encontre, il voudra éviter de reproduire ce genre de performance. La trêve permettra de se remettre les idées au clair.

Bakaye Dibassy (5)

Un peu à l’image de Chedjou, il a été moins tranchant dans ses interventions, a eu du mal à gérer la profondeur et à prendre au marquage les défenseurs assez rapides. Il n’est malgré tout pas fautif sur les différents buts.

Haitam Aleesami (4,5)

On le sait, Haitam est meilleur dans le jeu offensif. Mais, cet après-midi, il n’a pas beaucoup pu montrer ses qualités. Pourtant, il était placé haut. Ce placement aura été fatal puisque les espaces dans son dos ont été énormes et les Rennais en ont profité.

Thomas Monconduit (3,5)

Il retrouvait une place de titulaire en Ligue 1 sur cette rencontre. Mais, dépassé par le très bon milieu de terrain rennais, il n’a pas su se montrer à la hauteur. Alors qu’il devait être le plus offensif des deux milieux défensifs, il n’a pas trouver de décalages. Remplacé par Eddy Gnahoré.

Bongani Zungu (3,5)

Comme Thomas, il profitait de cette rencontre pour retrouver une place de titulaire. Mais, comme son compère, il n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu. Peu de bonnes interventions et un jeu parfois stéréotypé, il a été pris de vitesse notamment par Camavinga. Remplacé par Mathieu Bodmer.

Steven Mendoza (4)

Le Colombien, sélectionné pour la première fois avec la Colombie, semble marquer le pas depuis deux rencontres. Moins décisif, on retrouve le Mendoza un peu trop individualiste. Pourtant, il aurait pu marquer en seconde période.

Gaël Kakuta (5,5)

En première période, il a été extrêmement inspiré avec un très bon placement. Il a ajouté à sa palette technique une capacité à la récupération. Puis, il a délivré une passe décisive d’une talonnade astucieuse. Moins en vue, comme toute l’équipe, en seconde période, il aurait malgré tout pu marquer de la tête.

Juan Ferney Otero (4)

Plutôt en vue en début de rencontre, avec des remises et combinaisons sur son côté, il a encore beaucoup défendu. Mais, du coup, il a disparu progressivement du jeu offensif. Sorti très tôt en seconde période, il est sorti très énervé, ce qui n’a pas plu à son entraîneur. Remplacé par Chadrac Akolo.

Luka Elsner (4,5) 

Modifier le duo du milieu aura été un très mauvais choix du coach. Le manque de repères dans cette partie stratégique du terrain a mené vers une défaite quasiment inéluctable. Ses changements n’ont pas été les plus réussis.

Monsieur Bastien (Arbitre) (4)

Le penalty qu’il siffle est plus que sujet à interprétation. En effet, selon certains, il y a faute indiscutable. Pour d’autres, si Niang touche le ballon en premier, Aurélien Chedjou touche ce ballon avant de faire tomber l’attaquant adverse.

Stade Rennes (6)

Un milieu très dominateur, des défenseurs expérimentés et de la folie devant. Voilà un cocktail détonnant qui a réussi à vaincre l’Amiens SC. Probablement le match le plus dominé par un adversaire depuis le début de saison.

Les notes de l’Équipe

  • Régis Gurtner : 6
  • Arturo Calabresi : 3
  • Aurélien Chedjou : 4
  • Bakaye Dibassy : 3
  • Haitam Aleesami : 4
  • Thomas Monconduit : 4
  • Bongani Zungu : 5
  • Steven Mendoza : 4
  • Gaël Kakuta : 6
  • Juan Otero : 3
  • Serhou Guirassy : 5

Kévin KONRAD (avec R.P., C.Q., R.G., J.L., B.L.)

À lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Le goût est assez amer »

Gaël Kakuta (Amiens SC) : « Une bonne gifle »

5 Commentaires

  1. On perd le match en première période encore une fois que d’occasions manquées
    Il ne fallait pas changer le milieu de terrain Blin est indispensable
    Encore une fois des regrets il faut absolument se refaire le prochain match

Laisser un commentaire