Après la septième défaite de l’Amiens SC concédée à Montpellier (4-2), le 11 Amiénois vous livre les tops de la rédaction à l’issue de la quinzième journée de la saison.

Kakuta, enfin !

Recrue phare du dernier mercato, le maître à jouer de la première saison de l’ASC en Ligue 1 avait eu jusque là du mal à mettre son empreinte sur les rencontres avec seulement trois passes décisives. Si son influence dans le jeu reste encore à confirmer après cette nouvelle déroute à Montpellier, Gaël Kakuta aura au moins pu débloquer son compteur but en se montrant plus prompt qu’Oyongo pourtant en avance sur l’action. Si le Congolais doit encore élever le curseur et se montrer plus décisif, on ne peut peu pas lui reprocher sa débauche d’énergie. Qualité dont certains de ses coéquipiers devraient s’inspirer.

La bonne à Lahne

C’est le seul vent de fraîcheur d’une seconde mi-temps que les amiénois auront passé à tenter de contenir (sans y parvenir) les coups de boutoir pailladins. En lançant enfin dans le grand bain Jack Lahne, déjà performant en Allsvenskan et de plus en plus convaincant avec l’équipe B, Luka Elsner aura permis au petit prodige suédois de connaitre enfin ses premières minutes en Ligue 1. Buteur, seulement cinq minutes après son entrée à la suite d’un duel gagné face à Pedro Mendes, l’international U19 est devenu ainsi le plus jeune buteur de Ligue 1 cette saison. De quoi le revoir dès mercredi face à Reims ?

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

A lire aussi : 

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Ça ne peut venir que de nous, les joueurs »

Christophe Jallet (Amiens SC) : « Il faut s’accrocher »

Laisser un commentaire