Amiens SC Saman Ghoddos

Pour son premier déplacement de la saison, l’Amiens SC s’est incliné en Normandie. En effet, les hommes de Luka Elsner ont cédé sur un but contre son camp du malheureux Nathan Monzango. Découvrez les flops du premier match à l’extérieur des Samariens.

Publicité


Les quatre fantomatiques

Avec Chadrac Akolo, Juan Otero et Saman Ghoddos, Amiens a des éléments offensifs que n’importe quel club de Ligue 2 envierait. Et pourtant, malgré un investissement de plus de dix millions pour les trois joueurs réunis, ils ont été peu visibles dans un match où on aurait dû compter sur eux. Bien que plus en avant grâce à la supériorité numérique, les éléments offensifs ont déçu au stade Océane. Saman Ghoddos n’a jamais su apporter un peu de folie ou sa technique. Pire encore, l’état d’esprit inhérent au combat qui attend l’ASC n’y était pas pour l’international iranien. Chadrac Akolo déçoit encore et toujours, Juan Otero n’a pas vraiment les épaules pour porter les attaques amiénoises. Quatrième offensif titulaire, Cheick Timité n’a pas été à son avantage dans les duels. La prestation offensive amiénoise était bien trop déficiente pour espérer quelque chose de cette confrontation.

Publicité


Alphonse voit rouge pour sa première

Déjà réduit à dix la semaine dernière face à Nancy dans les dernières minutes, Amiens a réitéré l’expérience en Normandie. En effet, alors que le Havre était en infériorité numérique peu avant l’heure de jeu, Mickaël Alphonse a récolté un deuxième jaune à dix minutes du terme du match. Le néo-Amiénois, une première fois réprimandé pour une faute juste devant la surface, a simulé dans la surface havraise pour obtenir un penalty. Bien mal lui en a pris, puisque d’une opportunité d’égaliser, Amiens a perdu le bénéfice de son avantage numérique. Drôle de première pour la recrue amiénoise qui devrait écoper d’un match de suspension.

Publicité


La vie sans Guirassy

Homme du match face à Nancy, Serhou Guirassy a mérité sa sortie vers Rennes où il jouera la Ligue des Champions. Cependant, sans son attaquant, l’Amiens SC a clairement manqué de poids devant. Cheick Timité n’a pas l’impact escompté, souvent pris au duel dans les airs. Aligné à la pointe de l’attaque durant la préparation, Juan Otero n’a pas convaincu, étant même aligné sur les ailes. Les dirigeants amiénois vont devoir résoudre ce problème pendant la trêve. Plusieurs options s’offrent à eux : relancer Moussa Konaté qui n’est pas pour le moment dans le projet ou bien recruter un avant-centre avec un profil similaire à Serhou Guirassy.

Publicité


A lire aussi :

Jimmy Algérino : « Amiens est en manque de recrue »

Amiens SC : Luka Elsner demande du renfort

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments