Premier déplacement de la saison pour l’Amiens SC, le match au Havre (samedi 29 août à 19 heures) pourrait bien s’effectuer avec davantage de public que la seule jauge des 5 000 spectateurs autorisés. En effet, le club normand a fait une demande de dérogation auprès du préfet compétent selon nos confrères de Paris-Normandie. 

Publicité


Une demande de dérogation déposée

5000, 6000, 7000 ou même 8000 spectateurs ? L’affluence du match entre le Havre et l’Amiens SC pourrait bien atteindre des sommets en ce début de saison assez particulier en raison des risques sanitaires liés au Coronavirus. Si le gouvernement a instauré une jauge maximale de 5000 spectateurs pour tout spectacle accueillant du public jusqu’au 31 octobre, les dirigeants normands ont fait une demande de dérogation auprès du préfet de la région Normandie. « C’est au préfet d’en décider. Nous avons mis à sa disposition le plan qui motive cette demande, tout en sachant que nous avons le souci de concilier au mieux l’aspect soutien populaire et la sécurité sanitaire, précise Pierre Wantiez, le directeur général du HAC dans Paris-Normandie. On ne cherche pas à mettre le plus de monde possible. Le HAC est un acteur social, nous nous devons bien évidemment d’être responsables. »

Publicité


Jusqu’ici, seul un match amical de rugby entre Perpignan et Colomiers – qui se disputera donc devant 8 000 personnes – a été l’objet d’une demande de dérogation validée par un préfet. A l’inverse, Marseille n’avait pas obtenu gain de cause au sujet de son match contre Saint-Etienne, finalement reporté pour multiples cas de Covid au sein de l’effectif phocéen.

Publicité


A lire aussi : 

[J2] Le Havre – Amiens SC : le match est fixé

Amine Bassi (Nancy) : « Je pense qu’on prêt »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments