[J20] Amiens SC – Le Havre : les notes du match

Amiens SC notes

L’Amiens SC retrouvait son stade Crédit Agricole La Licorne après avoir joué deux matches loin de ses bases. Sur un terrain très compliqué compte tenu des chutes de neige, les Amiénois ont peiné à emballer la rencontre. Et finalement, c’est sur un match nul que ce termine cet affrontement. Voici les notes de la rédaction du 11 Amiénois. 

  1. L’homme du match Amiens SC – Le Havre

Valentin Gendrey (6,5) : 

Difficile de savoir si Valentin a été plus intéressant dans l’axe gauche de la défense ou plus excentré. En tout cas, son match plein confirme la montée en puissance des jeunes du centre de formation. Il a montré que son volume physique s’était étoffé depuis quelques mois et, là où il pouvait être un peu tendre par le passé, il est aujourd’hui pleinement en confiance. Une progression fulgurante qui ferait presque oublier le bon début de saison de Nathan Monzango.

Les notes du 11 Amiénois

Amiens SC Gurtner

Régis Gurtner (6,5) : 

Une entrée en matière très rapide avec une parade très tôt dans la rencontre sur un tir de Thiaré. Le portier amiénois a réussi à rassurer ses partenaires sur le terrain qui semblait ne pas être appréhendé par tous. Très en vue dans le jeu aérien, il a réussi tout ce qu’il a entrepris. Le gardien de l’ASC offre au club un nouveau clean sheet (le 10ème) en étant décisif dans les arrêts de jeu.

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Un résultat plutôt logique »

Youssouf Assogba (6) : 

Youssouf s’est livré à un très beau duel en première période avec Khalid Boutaïb. Pas effrayé par la densité physique mise par son adversaire, il a répondu présent. Malgré son jeune âge, il est déjà très fiable dans cette défense amiénoise. Remplacé par Gaoussou Traoré qui aura fait un passage éclair sur la pelouse, remplacé 11 minutes plus tard par Cheick Timité.

Nicholas Opoku (5,5) : 

Il aurait pu être coupable d’avoir mal anticipé le rebond du ballon en début de rencontre, ce qui aurait pu permettre au HAC d’ouvrir la marque. Mais progressivement, il est entré dans son match en étant le roc que l’on connait. Il a souvent mis une bonne pression sur les attaquants adverses. Si bien que ces derniers n’ont que rarement pu être en bonne position.

Molla Wague (6,5) : 

De nouveau impérial dans quasiment tout ce qu’il a eu à faire, Molla a été très bon dans le jeu aérien mais également dans l’anticipation de la profondeur. Il poursuit sa belle série de matches réussis et parait clairement se plaire dans ce schéma hybride (à trois centraux en phase défensive et quasiment toujours à deux quand l’équipe était en possession du ballon).

 

Amiens SC : Bernard Joannin promet deux à trois arrivées, dont une lundi !

Amiens SC Alphonse

Mickaël Alphonse (6) : 

En véritable piston gauche, Mickaël semble pleinement épanoui par ce positionnement. En effet, il apporte un plus indéniable dans une équipe qui reste à la peine offensivement. Au point de se retrouver à plusieurs reprises à la conclusion des actions sur des centres ou sur des actions plus construites. Alphonse, un défenseur très offensif !

Amiens SC Blin

Alexis Blin (6) : 

La semaine passée, il avait été bon. Face au Havre, les conditions de jeu difficiles n’ont pas perturbé le capitaine amiénois qui retrouve depuis quelques matches des sensations. Indispensable dans le milieu de terrain amiénois, il est un chaînon fort qui a permis de poursuivre une nouvelle fois la série d’invincibilité. De nombreuses récupérations qui ont mené à des contre-attaques. Il aurait même pu offrir la victoire aux siens avec plus d’application dans le dernier geste, sur une belle passe en profondeur de l’entrant Odey.

Alexis Blin (Amiens SC) : « C’est l’efficacité qui nous a manqué »

Iron Gomis (6) : 

Il n’existe quasiment plus de nouveaux superlatifs pour décrire l’importance d’Iron dans le 11 amiénois. Il récupère, il propose, il défend, il attaque… Bref, son volume de jeu grandit match après match. Il lui manque uniquement un peu de justesse dans le dernier geste.

Arnaud Lusamba (6) : 

En véritable métronome du jeu amiénois, Arnaud Lusamba a renouvelé une prestation digne de son talent. Très libre dans son positionnement, il est à l’origine de la majorité des actions des Amiénois. Malgré un terrain glissant, il a réussi à prendre à défaut ses adversaires sur des contrôles orientés pourtant difficile. A son crédit, de belles interventions défensives, sur une action dangereuse devant le but de Gurtner et sur un tacle victorieux notamment. Lusamba, l’homme à tout faire.

Chadrac Akolo (4) : 

La semaine passée était la sienne. Cette fois-ci, ce fut moins le cas. Rarement en bonne position, sauf sur une attaque combinée à 4 en première mi-temps, il a tout de même tenté sa chance de loin en fin de première période et cadré sa frappe. Pas suffisant pour permettre à Amiens de marquer ce petit but qui aurait suffi pour remporter les trois points.

Darell Tokpa (3,5) : 

Darell doit encore améliorer sa finition. En effet, lorsqu’un centre millimétré arrive dans l’axe, il faut qu’il se jette pour marquer avec n’importe quelle partie du corps. Le côté esthétique sera pour plus tard. Il aurait lui aussi pu permettre d’emporter deux points supplémentaires.

Oswald Tanchot (5,5) : 

Il semble avoir trouvé l’organisation idoine pour son équipe. Il s’appuie sur sa défense forte et joue les contres à fond. Malheureusement, face aux ciel et marine, il n’a pas trouvé la clé pour débloquer la situation.

L’Amiens SC lâche encore des points à domicile

L’arbitre M. Angoula (5) : 

Au sifflet de cette rencontre, l’ancien professionnel a montré qu’il n’avait pas oublié son côté joueur. En effet, à l’époque, ses tacles étaient reconnus pour leur « douceur ». En tant qu’arbitre, il laisse aux joueurs l’opportunité de jouer en mettant quelques contacts sans pour autant trop saccader le rythme du match. Il aurait pu donner un carton jaune à Umut Meras en première mi-temps, coupable d’une grosse faute sur Gomis. Les amiénois n’ont pas reçu le moindre carton dans ce match, c’est à noter.

Le Havre (5) :

Les Havrais ont posé de nombreux problèmes aux joueurs amiénois en début de rencontre. Malgré la neige, les joueurs ont réussi à faire tourner le ballon dans les pieds en mettant tout de même de la vitesse. Il ne manque qu’un but pour valider la bonne performance de l’équipe.

Kévin KONRAD (avec C.Q., V.R., V.D, M.G. et R.P)

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC Gurtner

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Un résultat plutôt logique »

Oswald Tanchot Amiens SC

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On a besoin de joueurs dans le domaine offensif »