notes

Et si l’Amiens SC était meilleur face aux équipes joueuses ? Si le PSG n’a pas réussi la performance de l’année, les Amiénois ont répondu présent. Voici les notes du match, attribuées par la rédaction du 11 Amiénois, ainsi que celles du journal L’Équipe. Et, pour cette rencontre, nous avons donné la parole à une supportrice : Pauline (@Plnsls sur Twitter).

Gaël Kakuta (8)

Voilà le Gaël que tout le monde attendait. Tranchant, opportuniste, réaliste, collectif. Tout y était avec deux passes décisives et un but d’extra-terrestre. Ajoutez à cela quelques gestes de classe et vous obtenez LA performance de la saison. Et donc la meilleure note attribuée à un Amiénois.

Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (6,5)

Sans de nombreuses parades, le score aurait été nettement à l’avantage du PSG. Mais Régis avait notamment décidé de ne pas laisser l’occasion à Cavani de marquer son 200ème but avec le PSG. Sur les corners, il n’est finalement fautif que sur le 3ème but lorsqu’il manque son intervention.

Arturo Calabresi (6)

La chance qu’il a eue, c’est de tomber sur un duo à gauche très en dessous du niveau habituel du PSG. Cependant, et comme souvent, il a réalisé des interventions tranchantes en se concentrant sur l’aspect défensif. Remplacé par Christophe Jallet, au départ du dernier but amiénois.

Nicholas Opoku (5)

Opposé à un duo physique comme Cavani et Icardi, il a eu plus de difficultés en laissant beaucoup trop d’opportunités aux deux attaquants. Fautif sur au moins un corner, il a tout de même durant la première période montré de belles choses.

Aurélien Chedjou (5,5)

Il a réussi à souvent devancer ses adversaires qui allaient contrôler le ballon mais a également été inefficace sur son positionnement lors des différents corners adverses. Malgré tout, il a gardé un niveau cohérent tout au long de la rencontre.

Haitam Aleesami (5,5)

Profitant de la suspension de Bakaye Dibassy, Haitam a très bien pris son adversaire direct Angel Di Maria. Ce qui est surprenant, c’est qu’il ait été aussi à l’aise défensivement alors que sa spécificité est d’être surtout bon offensivement.

Bongani Zungu (6,5)

S’il a été touché par son départ avorté à Majorque, Bongani ne l’a pas montré sur le terrain. Très bon dans ses prises de décisions et ses interventions, il n’a pas semblé perturbé par les différents changements adverses. Ce Bongani est vraiment intéressant.

Alexis Blin (6)

Lui aussi a réalisé un gros match mais a semblé plus en difficulté face à Verratti. En tout cas, il est reparti avec Gueye dans sa poche droite, incitant Tuchel à un changement à la mi-temps.

Juan Ferney Otero (5)

Si le PSG n’a pas aligné ses quatre fantastiques, l’ASC aurait pu avoir les siens si Juan Otero avait trouvé le chemin des filets. Mais, rarement en bonne position, il a été surtout utile dans le repli défensif. Remplacé par Quentin Cornette, passeur décisif sur le dernier but Amiénois.

Fousseni Diabaté (6,5)

Il aime les gros matches depuis son arrivée. Mais, face au PSG, il a ajouté l’efficacité avec une passe décisive pour Kakuta et un but (son premier à l’ASC) tout en vitesse et précision. Remplacé par Isaac Mbenza qui a joué ses premières minutes sous le maillot amiénois.

Serhou Guirassy (7,5)

Très belle performance de Serhou avec une activité de tous les instants ponctuée par un doublé qui lui permet de s’affirmer aux yeux de tous. Il a été un vrai poison pour Thiago Silva, mais a tout de même bien gêné les autres défenseurs parisiens.

notes

Luka Elsner (6) 

Bravo Coach ! Le plan de jeu a été respecté à la lettre et l’Amiens SC a bien failli réussir un exploit retentissant dans la course au maintien. Cependant, ses changements n’ont pas forcément eu les effets escomptés.

Monsieur Ben El Hadj (Arbitre) (4,5)

Il est parfois reproché aux arbitres de ne pas assez protéger les Parisiens. Ce ne sera pas le cas de Monsieur Ben El Hadj qui a sifflé le moindre contact sur les joueurs de Thomas Tuchel. Malheureusement, dans l’autre sens, il fallait un tacle assassin pour obtenir un coup franc. Dommage.

Paris Saint-Germain (5)

Un petit PSG qui possède des joueurs tout de même capables de marquer à tout moment. Et finalement, il leur aura fallu compter sur les coups de pied arrêtés pour faire la différence. Car, dans le jeu, ce n’était pas flamboyant. Loin de là.

Les notes de l’Équipe

  • Régis Gurtner : 6
  • Arturo Calabresi : 4
  • Nicholas Opoku  : 3
  • Aurélien Chedjou : 4
  • Haitam Aleesami : 4
  • Alexis Blin : 4
  • Bongani Zungu : 5
  • Juan Ferney Otero : 5
  • Gaël Kakuta : 5
  • Fousseni Diabaté : 5
  • Serhou Guirassy : 6

Les notes de la supportrice : Pauline @Plnsls

  • Régis Gurtner : 6
  • Arturo Calabresi : 7
  • Nicholas Opoku  : 6
  • Aurélien Chedjou : 5
  • Haitam Aleesami : 6
  • Alexis Blin : 6
  • Bongani Zungu : 7
  • Juan Ferney Otero : 6
  • Gaël Kakuta : 9
  • Fousseni Diabaté : 8
  • Serhou Guirassy : 9

Kévin KONRAD (avec R.P., J.L., V.R., V.D., A.C. et @Plnsls)

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Content qu’on ait pu revenir au score ! »

Thomas Tuchel (PSG) : « C’était trop facile pour Amiens »

1 COMMENTAIRE

  1. Autant j’étais plutôt d’accord avec L’Équipe pour le match de Monaco, autant je ne suis pas d’accord cette fois ci. Si les joueurs qui tiennent tête au PSG ont la même note que ceux qui perdent contre Monaco, donner des notes n’a plus aucun sens.
    Je suis même assez étonné que le 11 ne donne à peine la moyenne à Haitam que j’ai trouvé plutôt bon dans ce qu’il devait faire hier (apport offensif avec quelques ballons intéressants et de bons replis défensifs).
    Pour Gael rien à redire c’était le match parfait. Il a enfin montré son vrai visage et son talent. Je me demande même si ce n’est pas son meilleur match sous le maillot amiénois pour les deux saisons confondues. Et quel but !!

Laisser un commentaire