[J3] Amiens SC – Paris FC : les flops de la rencontre


Pour la réception du leader parisien, l’Amiens SC s’est incliné au stade de la Licorne (1-2), pour la première fois de la saison. Découvrez les flops de la rencontre, sélectionnés par la rédaction du 11 Amiénois.

La suite après cette publicité

Une armada offensive indigente

Cheick Timité, Juan Otero, Chadrac Akolo et le retour de Moussa Konaté. Des joueurs avec une expérience de l’élite, des internationaux ou des Espoirs. Sur le papier, l’attaque amiénoise en jette, les autres équipes du championnat ne seraient pas déçues d’avoir ces joueurs. Et pourtant, que ces joueurs ont été indigents ! Pas au niveau de la Ligue 2, pas dans le rythme, pas d’envie, aucune présence offensive, aucun repli défensif, des erreurs qui coûtent des points. La prestation des quatre joueurs offensifs était indigne d’une titularisation voire lamentable pour certains. S’ils espèrent se montrer et viser plus haut, qu’ils se dépêchent de retourner et/ou intégrer le loft pour que leurs anciennes prestations parlent pour eux.

La suite après cette publicité

Le trou noir amiénois

Un peu d’action pendant dix minutes puis plus rien. Ensuite, il aura fallu encaisser deux buts pour que les hommes de Luka Elsner daignent réagir. Encore une fois, face à une équipe bien en place, Amiens aurait dû faire mieux et avait les capacités de le faire avec les forces sur le terrain. Encore une fois, les joueurs amiénois offrent un but avant la mi-temps. Une spéciale depuis quelques temps. Amiens déçoit et prend du retard sur « sa revanche à prendre »…

La suite après cette publicité

Où est passé l’esprit de l’Amiens SC ?

C’est une des questions qui s’est posée après cette rencontre. En effet, qui aurait pu croire voir l’existence d’un loft à la Licorne où les joueurs sous contrat décident de ne plus jouer pour le club ? Qui aurait pu imaginer que des joueurs reviennent quand ils le souhaitent de vacances ? Qui aurait pu imaginer que des sportifs professionnels reviennent avec une forme physique à l’opposé de ce qu’exige le haut niveau ? Qui aurait pu croire que des joueurs pas concernés par le sort du club peuvent finalement jouer et être titulaires ? C’est ce qui arrive à l’Amiens SC et je ne reconnais plus mon club, cette équipe devient tellement impersonnelle. Aux dirigeants de remettre de l’ordre, de rappeler les valeurs du club et de donner de quoi prendre notre revanche car le retard est là !

La suite après cette publicité

A lire aussi :

Valentin Gendrey (Amiens SC) : « Tout le monde a envie de bien faire »

Emmanuel Lomotey (Amiens SC) : « Il nous faut plus de temps »

1 COMMENTAIRE

  1. Ces 2 derniers articles montrent votre désespoir, vous avez gardé votre côté professionnel durant ces 2 dernières années en arrondissant les angles avec un « discours de facade » alors que vous devez bouillir à l intérieur pendant que nous commentions vos articles en criant notre colère de ce gâchis monumental où Mr Joannin s est cru meilleur que les autres…

    Ravi de voir que quelques filtres ont sauté 😉

    Comment la direction peut rester aussi aveugle

Laisser un commentaire