[J36] Amiens SC – Guingamp : les notes du match

Amiens SC notes

À l’heure du sprint final, l’Amiens SC devait à nouveau jouer son rôle d’arbitre face à un prétendant au maintien. Sur la pelouse de la Licorne, les Amiénois recevaient le 16ème dans un duel d’anciens pensionnaires de Ligue 1. Malgré son classement, Guingamp dispose d’un effectif très performant et est venu s’imposer 3 buts à 0 en Picardie. Retrouvez les notes attribués par le 11 Amiénois pour cette treizième défaite de la saison. 

L’homme du match Amiens – Guingamp

Mickael Alphonse (5) : 

Mickael Alphonse s’est montré très offensif dans cette rencontre, en étant le distributeur officiel des centres de l’Amiens SC. Il a ainsi proposé un nombre incalculable de centres à ses attaquants, qui, s’ils ont apporté du danger dans la défense, n’ont jamais trouvé la bonne tête ni le bon pied pour permettre au ballon de franchir la ligne de but. Toujours rapide, toujours agile, toujours précieux en attaque. Mais cela n’a pas suffi ce soir, hélas.

L’Amiens SC n’avait plus d’essence dans le réservoir

Les notes du 11 Amiénois

Grégoire Coudert (3) : 

S’il ne pouvait rien faire sur le premier but encaissé, il n’a pas été exempt de tout reproche sur les deux suivants. A mettre à son actif, malgré tout, deux très belles sorties en première période à la manière d’un libéro loin de son but, de la tête et au pied. Dans l’ensemble, il a été un peu juste, même si ses défenseurs ne lui ont pas facilité la tâche.

Amiens SC : Grégoire Coudert sera titulaire contre Guingamp

Nathan Monzango (2,5) : 

C’est sûrement le grand perdant de la soirée. Dans son duel à distance avec Gendrey pour une place de titulaire, le jeune Amiénois a vécu une soirée cauchemardesque. Incapable de tenir la défense, il a subi les nombreuses vagues guingampaises. Sur le premier but, il s’est fait enrhumer par Gomis qui n’avait plus qu’à servir M’Changama. Les absences d’Opoku et Wagué pèsent lourd actuellement dans les performances défensives de l’ASC. Une prestation a vite oublier pour le joueur formé au club.

Emmanuel Lomotey (3,5) : 

Dans son rôle de leader de la défense, Emmanuel Lomotey n’a pas été à la hauteur de l’évènement.  A l’image de ses partenaires, il n’a pu empêcher les attaquants adverses de briller. Sur le troisième but adverse, il s’est montré trop laxiste et a vu Pierrot inscrire son 5ème but de la saison (le 2ème de la saison face à Amiens). Pourtant performante à domicile, la défense amiénoise a coulé ce samedi soir face à des Guingampais très habiles !

Racine Coly (3) : 

Racine Coly a été plus que moyen face à un Yannick Gomis en grande forme dans ce match. Défensivement, il a eu toutes les peines du monde à canaliser l’attaquant guingampais. Lors du premier acte, les deux buts de Guingamp sont venus de son côté. Offensivement, il a été en manque d’inspiration. Sa frappe, à trois minutes du terme, s’est envolée dans le ciel amiénois… Suspendu la semaine prochaine face à Niort… c’était peut-être le dernier match du Sénégalais sur la pelouse de la Licorne.

Alexis Blin (4) :

Encore un match compliqué pour le capitaine picard. Avec ses coéquipiers, Alexis Blin est tombé sur une équipe trop forte lors de ce match. Lorsqu’il avait le ballon, on l’a senti en manque d’option offensive, incapable de créer le moindre décalage pour déstabiliser l’équipe guingampaise. Sur le deuxième but de l’excellent M’Changama, il est attentiste et laisse le milieu adverse inscrire, sans trop de difficulté, un doublé. Exténué et remplacé par Sambou Yatabaré, qui s’est signalé d’un centre de la droite.

Arnaud Lusamba (4,5) : 

Toujours juste ballon au pied, il a beaucoup provoqué les milieux et défenseurs bretons en première période, s’offrant quelques coups francs sur lesquels il aura eu malheureusement peu de réussite, qu’ils furent directs ou indirects. S’il a encore tout donné, notamment sur le pressing, il a terminé cuit, comme ses partenaires. Une semaine de repos fera le plus grand bien au stratège amiénois.

Iron Gomis (3) : 

Iron Gomis n’a pas dévoilé son meilleur visage lors de cette 36ème journée. Tantôt sur le côté droit lorsque Amiens avait le ballon, tantôt au milieu du terrain avec Alexis Blin, le jeune Picard semblait perdu sur la pelouse. Sorti logiquement à l’heure de jeu et remplacé par Mathis Lachuer qui aura été un peu plus défensif et a apporté un peu plus d’impact au milieu.

Adama Diakhaby (3,5) :

Auteur d’un excellent centre apportant le danger à la 22ème minute, Adama Diakhaby a participé aux nombreuses offensives amiénoises mais a relativement peu montré son talent de dribbleur et de passeur. En fin de rencontre, il a été l’auteur d’une très belle reprise qui aurait pu terminer au fond des filets d’un très bon Basilio. Intermittent Diakhaby. Doit mieux faire. Secondé par Cheick Timité dans la foulée de cette action.

Jayson Papeau (3,5) : 

Jayson Papeau s’est vite signalé comme son partenaire Ouattara pour un tir au but dans les premières minutes du match puis sur un contre un face au gardien à la 10ème. Auteur de plusieurs frappes, il a toujours manqué la cible. Prestation moyenne ce samedi soir. Remplacé à la 57ème par Stephen Odey, qui a réalisé une bonne entrée en jeu et apporté sa vivacité à défaut d’efficacité.

Abou Ouattara (2,5) :

Le premier tir du match était à mettre au compteur du jeune Ouattara qui s’est rendu disponible, même s’il s’est montré peu dangereux dans l’ensemble. Prestation insuffisante et assez symptomatique des difficultés offensives de l’Amiens SC sur ce match. Remplacé par Florian Bianchini, qu’on cherche encore quelques heures après le coup de sifflet final.

Oswald Tanchot (4) : 

Le coach picard a apporté seulement deux petits changements dans son 11 de départ avec la présence de Ouattara et Monzango. Pas forcément les meilleurs choix, puisque les deux petits nouveaux dans le onze ont connu une soirée très compliquée. Oswald Tanchot vit peut-être ses derniers instants sur le banc amiénois, son avenir étant toujours en suspens. Malgré tout, les Amiénois ont été très vifs, très volontaires. Mais ont manqué de fraîcheur pour espérer faire basculer la rencontre. Les changements opérés par le coach n’ont pas eu l’effet escompté, même si Odey a eu quelques opportunités de réduire la marque.

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « C’est cher payé d’être mené 2-0 »

Le match (4,5) : 

Un match plaisant à suivre avec des Amiénois pleins d’entrain et une volonté d’aller vers le but adverse et une équipe guingampaise à l’aise techniquement et très dangereuse en contre : deux buts sur leurs deux actions dangereuses en première période. En deuxième période, les visiteurs ont vite plié le match et laissé le ballon aux Amiénois qui n’ont pas réussi à marquer malgré leurs nombreuses offensives.

Guingamp (6,5) :

Très dangereux sur tous leurs contres, les Guingampais ont joué à merveille ce match à l’extérieur, avec un M’Chamgama au meilleur de sa forme. Un match plein avec trois buts inscrits et un quatrième clean sheet consécutif. Les Guingampais s’offrent un grand bol d’air en vue du maintien. La formation bretonne pourrait valider définitivement son maintien le week-end prochain avec la réception de la lanterne rouge Châteauroux. Un grand pas a été fait sur la pelouse de la Licorne pour ce club au fort potentiel.

Frédéric Bompard : Guingamp « s’est libéré après le premier but »

L’arbitre (6,5) :

Monsieur Landry a vécu une soirée assez tranquille, au contraire des Amiénois. Il n’aura pas commis d’erreur et aura bénéficié d’un bon état d’esprit général de la part des 22 protagonistes. L’arbitre de la rencontre a délivré un seul petit carton, à l’encontre de Jayson Papeau, pour une faute sur Fofana. Un match très propre qui lui vaut la note de 6,5.

Victor DEMARCY (avec J.L., R.P., M.G., V.R.)

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bompard Guingamp

Frédéric Bompard : Guingamp « s’est libéré après le premier but »

Ouattara Amiens SC

Abou Ouattara (Amiens SC) : « Convaincu qu’on méritait beaucoup mieux »