[J5] Amiens SC – OL : au diable l’aVARice !

Moussa Konaté Sénégal

Après le premier nul de la saison de l’Amiens SC face à Lyon (2-2), le 11 Amiénois vous livre les flops de la rédaction pour cette rencontre.

La suite après cette publicité

On n’a pas aimé :

Un premier acte en souffrance

Si Amiens a pu décrocher le match nul dans les derniers instants de la rencontre, ce n’est pas grâce à sa première mi-temps où les hommes de Luka Elsner ont beaucoup souffert malgré l’ouverture du score heureuse de Christophe Jallet. En effet, battus dans l’impact physique et sur le plan technique, donnant une piètre impression collective, les Picards auraient pu rendre les armes dès la mi-temps sans une certaine maladresse des attaquants lyonnais, Martin Terrier en tête. Comme à Toulouse, l’ASC a montré deux visages diamétralement opposés et devra se montrer plus constant à Metz pour pouvoir décrocher sa première victoire à l’extérieur.

La suite après cette publicité

Konaté out un mois ?

Décidément l’Amiens SC enchaîne les tuiles en ce début de saison. Après la suspension de Saman Ghoddos jusqu’à la fin de l’année et le virus contracté par son capitaine Prince Gouano qui sera absent de un à deux mois, Luka Elsner devra aussi se passer de son meilleur buteur en Ligue 1 Moussa Konaté pour les prochaines rencontres. En effet, ne s’étant pas relevé après une charge d’Andersen, l’attaquant sénégalais souffre d’une lésion musculaire au quadriceps qui devrait nécessiter 3 à 4 semaines d’arrêt complet. L’association alléchante qui avait si bien fonctionné la saison passée n’aura ainsi duré que 18 minutes face à Lyon.

La suite après cette publicité

L’aVARice de M. Bastien

A l’issue de cette affiche, on aurait aimé ne pouvoir parler que de jeu et de tactique et plus d’arbitrage. Cependant, il est difficile de ne pas évoquer la prestation de M. Bastien, extrêmement clément avec de rugueux Lyonnais (Lucas Tousart n’a pris un carton jaune qu’à la 90e minute) et une VAR peu prompte à le suppléer en seconde mi-temps sur le grossier ceinturage d’Andersen sur Otero. Oui, il y avait bien penalty et on ne comprend toujours pas l’avarice de ce système dans certains matchs ou pour certains clubs…

La suite après cette publicité

À lire aussi :

Aurélien Chedjou : « On a donné tout ce qu’on avait dans les tripes »

Amiens SC : Lésion musculaire au quadriceps pour Konaté

Sylvinho : « On aurait dû mener 3-1 à la mi-temps »

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

Laisser un commentaire