L’Amiens SC et le syndrome de la possession stérile

Panoramic

Au terme d’un nouveau match sans âme, l’Amiens SC n’a pu obtenir mieux que le match nul face à Pau. Inquiétants dans le jeu, l’envie et l’abnégation, les hommes de Luka Elsner n’y arrivent pas. Retour sur cette cinquième journée en chiffres. 

1


Il s’agit du premier match de la saison où Pau n’encaisse pas de but. Les visiteurs n’ont que très peu été inquiétés par l’attaque amiénoise. Trop tendre, pas assez provocatrice, l’attaque picarde n’aura jamais réellement mis en difficulté la défense et le portier adverses.

72


Comme la semaine passée, les Amiénois ont tenu le ballon tout le match. Une possession record de 72% qui est restée beaucoup trop stérile pour inquiéter les Palois.

35


Le rythme du match a été particulièrement ralenti par les coups de sifflet de l’arbitre. L’homme en noir est intervenu à 35 reprises au cours du match pour siffler des fautes plus ou moins réelles. Des coupures intempestives qui n’auront pas aidé à amener de la vitesse au jeu samedi soir.

4


Pour la quatrième fois en 5 rencontres, Luka Elsner a proposé une charnière centrale différente. Après Monzango-Lomotey, Monzango-Opoku, Opoku-Chedjou, c’est Opoku et Wagué qui ont débuté face à Pau. Une charnière de haut niveau pour la Ligue 2. L’un des rares motifs de satisfaction samedi soir.

15 


Fraîchement relégué de Ligue 1, l’Amiens SC se retrouve dans une bien mauvaise position au soir de la 5e journée. 15e avec 5 points, les Amiénois devront rapidement se ressaisir au risque de vivre une saison galère.

Valentin ROSE

À lire aussi : 

Jayson Papeau (Amiens SC) : « Ce n’est pas la bonne solution de nous huer »

Luka Elsner (Amiens SC) : « Je ne vais pas abandonner »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
RC Amiens Nicolas Cauvin

Nicolas Cauvin (RC Amiens) : « On a montré qu’on avait du caractère ! »

Amiens SC Elsner Joannin

L’Amiens SC dit stop au projet Elsner