[J6] Metz – Amiens SC : les notes du match

notes

Que cette fin de match fut stressante. Bien embarqués après deux buts marqués peu avant et peu après la mi-temps, les Amiénois se sont fait peur en fin de match. Et ont perdu très tôt Christophe Jallet. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois, ainsi que celles du journal L’Équipe.

La suite après cette publicité

Serhou Guirassy (7)

Match plein du buteur amiénois. Tout d’abord, il a pesé sur la défense centrale et a mis Boye et Sunzu au supplice. Son jeu de corps dos au but est juste impressionnant. De plus, il ouvre la marque d’une tête magnifique sur un ballon millimétré d’Alexis Blin. Avant de délivrer une passe décisive à Bakaye Dibassy. Seul bémol, son carton jaune. Mais rien de très grave. Tableau d’honneur avec félicitations du jury.

La suite après cette publicité

Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (6)

Cette saison, c’est particulièrement difficile de noter le gardien amiénois. En effet, le jeu de l’Amiens SC étant un peu plus porté sur l’offensive, il a un peu moins de sollicitations. Et ce fut le cas lors de cette rencontre. Il a souvent vu les frappes adverses passer au dessus du but. Avant d’aller chercher le ballon au fond de ses filets sur une action parfaite d’Habib Diallo. Bon travail.

La suite après cette publicité

Christophe Jallet (non noté)

Il a très vite laissé sa place à Jordan Lefort suite à une douleur ressentie à l’échauffement.

Jordan Lefort (5)

Match compliqué pour Jordan. Mais à sa décharge, il évoluait à un poste qu’il ne connaît absolument pas. De ce fait, il ne savait pas trop où se placer, ni comment intervenir (vers l’axe ou vers l’extérieur). Ainsi, son couloir a été l’axe privilégié par les Messins. Mais, finalement, sans conséquences. Adaptation difficile.

La suite après cette publicité

Aurélien Chedjou (5,5)

Plus dans le rythme, il a été particulièrement incisif dans l’anticipation et dans le jeu aérien. Il n’a que très rarement été pris de vitesse par les attaquants messins, mais a laissé beaucoup d’espace à Diallo sur son but. En net progrès.

Bakaye Dibassy (7)

Sur ce match, Bakaye a été tout bonnement exceptionnel. Il a dominé de la tête (et des épaules) les attaquants en reprenant quasiment tous les centres messins. Mais il a aussi été inspiré dans ses duels. Enfin, il marque un but important. Seul ombre au tableau, l’espace entre lui et Chedjou sur le but de Diallo. Agréable surprise, continuez.

Haitam Aleesami (5)

Cette fois-ci, Haitam n’a pas eu la liberté offensive habituelle mais a réussi un match défensif tout à fait correct. Rarement pris à défaut, il sauve notamment une frappe cadrée messine. Encouragements.

Eddy Gnahoré (5)

Une nouvelle fois titularisé au milieu de terrain, Eddy s’est montré solide. Alors que l’on a plutôt l’habitude de le voir se projeter, il a surtout été en vue sur le jeu défensif et la récupération. Un gros volume du début à la fin. Pas assez de montées pour aider ses partenaires malgré tout. Des capacités intéressantes.

Alexis Blin (6)

Il est assez rare de voir Alexis à la dernière passe. Pourtant, outre son investissement à la récupération et son abattage au milieu, il a délivré un caviar à Serhou Guirassy pour l’ouverture du score. Par la suite, il a contenu comme il le pouvait le milieu de terrain adverse. Investissement important. Aide beaucoup les autres.

Fousseni Diabaté (5)

Deuxième match pour Fousseni. S’il a semblé plus en jambes, avec des débordements et accélérations intéressantes, il a manqué parfois de lucidité sur certaines actions. Mais il monte clairement en régime et sera un atout offensif de l’Amiens SC. En progrès. Remplacé par Chadrac Akolo, qui n’est pas entré au meilleur moment puisque Metz dominait les 20 dernières minutes.

Gaël Kakuta (4)

Plus mobile, avec une condition physique en nette amélioration, il aurait pu apporter un vrai plus sur la rencontre. Cependant, il n’a que très rarement fait les bons choix. Mais devrait progressivement se montrer de plus en plus décisif. Ne pas lâcher, les efforts paieront. Remplacé par Bongani Zungu, dont la mission était de fermer la porte aux Messins.

Juan Ferney Otero (5)

Titularisé suite à sa bonne entrée en jeu face à Lyon, il a encore montré beaucoup de disponibilité défensive. Mais il n’a pas apporté beaucoup offensivement, si ce n’est ce centre parfait repris par Guirassy qui aurait mérité meilleur sort. Persévérer.

Luka Elsner (6) 

Tout d’abord, il a choisi en grande partie de faire confiance à la quasi totalité de l’équipe ayant pris un point à l’OL. Mais, son choix fort et qui fut une réussite est la titularisation de Bakaye Dibassy. Il a subi la sortie de Jallet et n’avait d’autre choix que de mettre Lefort à un poste inhabituel. En fin de rencontre, il a choisi de verrouiller le score avec l’entrée de Zungu.

Monsieur Ben El Hadj (Arbitre) (6)

Globalement, il est plaisant de voir un arbitre laisser autant jouer et ainsi donner du rythme à la rencontre. S’il aurait peut-être pu siffler un penalty sur Guirassy, il n’a pas vraiment influé sur le score.

FC Metz (3,5)

Les Messins ont eu toutes les peines du monde à entrer dans la rencontre et n’ont été réellement offensifs qu’à partir de la 60e minute. La fin de rencontre était plus intéressante, mais c’était bien trop tard.

Les notes de l’Équipe

  • Régis Gurtner : 5
  • Jordan Lefort : 5
  • Aurélien Chedjou : 7
  • Bakaye Dibassy : 6
  • Haitam Aleesami : 5
  • Eddy Gnahoré : 6
  • Alexis Blin : 6
  • Fousseni Diabaté : 3
  • Gaël Kakuta : 5
  • Juan Otero : 5
  • Serhou Guirassy : 8

Kévin KONRAD (avec V.R., M.G., C.Q., V.D., J.L.)

A lire aussi : 

Luka Elsner : « Content du résultat et de la performance »

Vincent Hognon : « Des buts risibles »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire