[J7] Amiens SC – Grenoble : les flops de la rencontre

Amiens SC Blin
Panoramic

Enfin ! Près de deux mois après sa première et dernière victoire en championnat, l’Amiens SC a pris le meilleur sur Grenoble, pour le compte de la 7ème journée de Ligue 2. Découvrez les flops de la rencontre, sélectionnés par la rédaction du 11 Amiénois.

La suite après cette publicité

Un raté qui aurait pu coûter cher

Il a peut-être inscrit le but de la victoire mais Stephen Odey est aussi l’auteur d’un incroyable raté en tout début de match. Profitant d’un bon pressing pour se présenter seul devant Maubleu, l’international nigérian ouvrait trop son pied et manquait le cadre. Un manque de réalisme qui aurait pu se payer cash si le but de Semedo n’avait pas été refusé par le corps arbitral. En difficulté dans le domaine offensif depuis le début de saison, l’Amiens SC n’a une fois encore cadré que deux petites tentatives face à Grenoble. Une telle prestation ne suffira pas chaque semaine pour espérer empocher les trois points.

La suite après cette publicité

L’entrée en jeu de Cheick Timité

Certes, il n’est pas entré à son poste, évoluant dans un rôle de relayeur totalement nouveau pour lui. Certes, il a dû faire son apparition dans la précipitation suite à la blessure de Nathan Monzango. Néanmoins, ces circonstances atténuantes ne suffisent pas à justifier la multitude de contrôles ratés de Cheick Timité, le manque d’impact balle au pied et le sentiment de l’avoir vu traverser cette demi-heure sur le terrain tel un fantôme. Dans la lignée de ses premiers matches, à son poste, dans le trio d’attaque, Cheick Timité n’est que l’ombre de la belle promesse de la saison 2018/2019 depuis son retour de prêt.

La suite après cette publicité

Alexis Blin est en souffrance

Promu capitaine durant l’intersaison, Alexis Blin vit très certainement sa période la plus difficile depuis son arrivée à Amiens. Rare rescapé de la saison dernière, l’ancien Toulousain a d’abord semblé désabusé face au début de saison laborieux de son équipe. Sans pour autant éblouir, il était alors l’un des seuls à surnager au cœur du marasme ambiant. Depuis un mois, la tendance est en train de s’inverser. En difficulté à la construction, le capitaine amiénois peine à être un premier relanceur de qualité. Remonté d’un cran depuis deux matches, pour profiter de sa capacité à lancer le pressing collectif, Alexis Blin a au moins le mérite de tout donner. Faute de mieux, pour le moment.

La suite après cette publicité

A lire aussi : 

[J7] Amiens SC – Grenoble : les tops de la rencontre

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Ça demande confirmation dans la durée »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire