notes

Après avoir sans surprise intronisé Oswald Tanchot au poste d’entraineur, les Amiénois retrouvaient leur stade. Un match qui s’annonçait intense face à une équipe grenobloise offensive. Dans cette rencontre comptant pour la septième journée de Ligue 2 BKT, les Amiénois ont réussi à remporter leur deuxième victoire de la saison. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois.

Publicité


L’homme du match

Nicholas Opoku (6,5)

Les qualificatifs nous manquent le concernant. Capable de récupérer un ballon en faisant un sombrero sur l’attaquant, il est vraiment la tour de contrôle de cette défense amiénoise. Malgré tout, il y a eu quelques ballons perdus en tentant plusieurs percées. 

Publicité


Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (6)

Au terme d’une première période intense, Régis Gurtner avait déjà sauvé son équipe à plusieurs reprises. Mettant tour à tour en échec les attaquants adverses, il a permis à Amiens de rentrer aux vestiaires sur un score nul et vierge (bien aidé par un but refusé pour un hors-jeu inexistant). Après la pause, les adversaires ont été muselés par la défense amiénoise et Régis a passé un période plus tranquille.

Publicité


Mickaël Alphonse (5,5)

Il poursuit sur ses prestations précédentes avec un jeu porté vers l’avant et une spécialité : les touches longues. Défensivement, il a été plutôt bien en place. Et comme toujours, il n’hésite jamais à apporter le surnombre.

Publicité


Nathan Monzango (5,5)

Cette semaine fut très bonne pour Nathan. D’abord, en signant un premier contrat professionnel amplement mérité, puis en étant titulaire lors de cette rencontre. Toujours aussi intéressant, il a réalisé quelques interventions dignes de son compère Opoku. Pas mal pour ce jeune issu du centre de formation. Malheureusement, il sort sur blessure (adducteurs ?) et cède sa place à Cheick Timité.

Sanasi Sy (5)

De nouveau préféré à Adam Lewis, le jeune défenseur a encore une fois fait de son mieux dans ses interventions malgré un gros morceau en face en la personne de Yoric Ravet. Offensivement moins en vue, il devra améliorer ce point.

Alexis Blin (4)

Alexis est capable du meilleur comme du pire. Ces phases se succèdent dans ses rencontres et il ne retrouve pas un niveau constant lors des dernières matches. Pourtant, il met de l’envie.

Emmanuel Lomotey (4)

Son gabarit au milieu est utile mais face à des joueurs plus rapides, il est un peu plus à la peine. Cela dit, sa complémentarité avec ses deux partenaires du soir s’améliore au fil des rencontres. Il s’est montré plus intéressant en fin de match lorsqu’il a remplacé Monzango en défense centrale.

Iron Gomis (6)

Un peu plus axial que lors des dernières sorties, Iron a retrouvé de sa superbe en étant bien plus utile, notamment à la récupération du ballon. Maintenant, il faut qu’il utilise encore un peu mieux le ballon. C’est pour lui le principal axe de progression. Il aurait d’ailleurs pu doubler la marque en toute fin de rencontre.

Amadou Ciss (5)

Profitant de la suspension de Jayson Papeau, Amadou a parfois manqué de justesse malgré des qualités de vitesse intéressantes. Replacé dans l’axe, il a montré qu’il pouvait dépanner.

Steven Mendoza (4,5)

Encore trop de déchet dans ses passes, Steven devrait de par son talent apporter beaucoup plus à son équipe. Une première période avec quasiment que des mauvais choix. Pourtant, il reste le détonateur du jeu. Et son implication défensive est à souligner. Remplacé par Juan Ferney Otero.

Stephen Odey (5,5)

Moussa Konaté parti sous d’autres cieux, Stephen aurait pu profiter de sa titularisation dès les premières secondes sur un ballon perdu par Manuel Perez. Souvent trouvé en point d’appui, il n’a pas souvent profité de sa vitesse. Cependant, il profite d’une frappe non cadrée d’Opoku pour marquer son premier but. Remplacé par le jeune Bianchini.

Oswald Tanchot  (6,5) 

Officiellement promu entraineur principal cette semaine, il a renouvelé son 4-3-3 en titularisant plusieurs joueurs issus du centre de formation. Si défensivement, les certitudes sont là, offensivement, tout était à faire. Et si le jeu ne fut pas flamboyant, l’entraineur a tout de même su insuffler une envie de bien faire à ses joueurs.

Madame Frappart (Arbitre) (3,5)

Si Stéphanie Frappart est bien connue des Amiénois, elle a (avec l’appui de ses assistants) bien aidé les Picards en refusant un but tout à fait valable aux Grenoblois.

Grenoble Foot 38 (5)

Une des équipes les plus plaisantes à voir jouer depuis le début de saison, le GF38 a été fidèle à lui-même en pratiquant un jeu rapide vers l’avant.

Kévin KONRAD (avec R.P., M.G., C.Q., J.L. et V.D.)

A lire aussi : 

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On marque dans une période où on prend l’ascendant »

Philippe Hinschberger (Grenoble) : « Un but sur un coup du sort »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Hamster magic
Hamster magic
3 jours il y a

On a compris que vous n’aimiez pas mendo…
Repassez vous le match et voyez les courses défensives le pressing les appels intelligents et les percées la prochaine fois parce-que c’est du n’importe quoi vos avis sur lui. Ou alors changez de boulot

Toto
Toto
3 jours il y a
Reply to  Hamster magic

On ne va pas lui demander de faire du Kakuta, mais son niveau devrait lui permettre de se mettre plus en avant et faire des différences…
De mémoire, je ne l ai vu faire aucune différence marquante nous procurant une occasion franche… c’est ce qu’on est en droit d attendre de lui je pense…

Il n y a que sa reprise de volée qui aurait pu…

Rien à dire sur son effort défensif par contre

jmd
jmd
2 jours il y a
Reply to  Hamster magic

entierement d’accord avec vous un defenseur c’est 9 ballons de récupéré et un qui passe au travers , un attaquant c’est 9 ballons de perdu pour une vraie occasion. nous sommes en ligue 2 ça joue un cran en dessous . Tanchot essaie de redresser la barre et vous aurez encore des déceptions. mendoza et blin méritaient au moins la moyenne. meme 6.5 pour opoku c’est peu. pour avoir 10 faut au moins marquer 5 buts et tondre la pelouse en meme temps…

Pascal BONVARLET
Pascal BONVARLET
3 jours il y a

Elle a juste refusé un but non valable car l’arbitre de touche sur cette action n’a pas vu le ballon sortir 2 fois des limites du terrain donc Grenoble ne peut s’estimer lésé.