[J8] Sochaux – Amiens SC : les flops de la rencontre

Panoramic

Enfin ! Cela faisait plus de deux ans que l’Amiens SC n’avait pas emporté deux matchs de championnat d’affilée. Même si les Amiénois ont battu les Sochaliens sur leur pelouse, pour le compte de la 8ème journée de Ligue 2, tout n’a pas été parfait, loin de là. Découvrez les flops de la rencontre, sélectionnés par la rédaction du 11 Amiénois.

La suite après cette publicité

Peu d’occasions franches

Même si l’Amiens SC a globalement mené les débats face à Sochaux, encore une fois les attaques franches qui nous reviennent à l’esprit, près de 48h après cette rencontre, sont peu nombreuses. En dépit des 16 tirs au but, peu de ballons ont réellement inquiété Maxence Prévot, le portier doubiste. Amadou Ciss s’est bien démené en attaque, Steven Mendoza a provoqué les défenseurs et récolté de nombreux coup-francs. Ceux-ci ont été très moyennement tirés par Juan Otero ou encore Emmanuel Lomotey. Il en a été de même pour les corners qui ont peu profité aux têtes amiénoises. En dehors des 2 penalties, la plus belle occasion de la rencontre aura finalement été la toute dernière : le contre décisif avec le joli piqué de Cheick Timité. L’attaque doit encore s’améliorer !

La suite après cette publicité

Une équipe qui recule en seconde période

Amiens a connu une belle première période avec une grosse débauche d’énergie, malmenant son adversaire du soir face à son public. Au retour des vestiaires, les Amiénois, comme les Sochaliens ont connu de grosses difficultés physiques, le jeu étant alors beaucoup moins technique. Les locaux envoyaient souvent de longs ballons pour leurs attaquants, obligeant les Amiénois à reculer. Malgré tout, les Amiénois ont bien terminé la rencontre et se sont montrés supérieurs dans l’envie et l’énergie déployées.

La suite après cette publicité

Les projecteurs de Bonal

Un fait de match a particulièrement marqué cette rencontre : la panne des projecteurs de Bonal. Lors d’une seconde période où les deux équipes ont baissé de niveau, la lumière artificielle a également suivi cette tendance. Une partie des éclairages étant tombée en panne, l’arbitre M. Stinat a échangé avec les deux capitaines à ce sujet : « on continue le match ». Et malgré la gêne et plusieurs défaillances successives, le match a pu se dérouler jusqu’à son terme. Pour une victoire sur le fil (sans jeu de mots) des Amiénois !

La suite après cette publicité

A lire aussi : 

L’Amiens SC est clairement sur la bonne voie

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On est en train d’entrer dans notre saison »

Laisser un commentaire