Amiens SC : Jack Lahne, le petit prince de Bromma

jack lahne

Le jeune Jack Lahne est donc la dernière recrue de ce mercato hivernal en demi-teinte de l’Amiens SC. Après Emil Krafth et Saman Ghoddos, le joueur suédois devient le troisième Blanc et Noir à avoir foulé les pelouses de l’Allsvenskan, la première division suédoise. Nous ne pouvions donc pas laisser passer l’occasion de recontacter une troisième fois nos amis de Nordisk Football, et en particulier Nicolas qui a, de nouveau, accepté de bon cœur de répondre à quelques questions.

Nicolas, pouvez-vous nous présenter un petit peu Jack Lahne…

Jack Lahne est un jeune de 17 ans. Il est né en 2001, à Lusaka, en Zambie, et est adopté très jeune par une suédoise nommée Gunilla Lahne. Il quitte donc très vite sa terre natale pour rejoindre avec sa mère adoptive la Suède, où il grandit non loin de Stockholm. C’est un pur produit du club de Brommapojkarna, qui est un très gros club formateur en Suède. Il y joue depuis qu’il a touché ses premiers ballons, à l’âge de 6 ans, et a très vite été surclassé dans les catégories du club. En jeunes il marquait beaucoup, surtout grâce à sa rapidité, qui faisait tout.

Un jeune garçon visiblement promis à un bel avenir…

En effet. Il débute sa carrière professionnelle à l’âge de 15 ans, et Brommapojkarna remonte dans l’élite la même saison. Sa première partie d’exercice ensuite s’avère très compliquée, dans le sens où l’entraîneur en place ne lui accorde pas sa confiance. Il joue donc très peu. Ensuite, le nouveau coach qui l’a remplacé a commencé à lui donner du temps de jeu, jusqu’à ce qu’il gagne sa place de titulaire à la suite de ses performances. Il a continué à impressionner par sa vitesse, autant sans le ballon qu’avec, en tant que seul buteur dans un système de jeu en 4-3-3. Malgré tout, Brommapojkarna était dans une passe très difficile, et il n’a pas pu sauver son club de la relégation, tout en ayant permis d’y croire : il marque le but de la victoire 1-0 lors du barrage aller de descente.

Peut-il jouer un rôle rapidement à Amiens ?

Jack joue énormément de sa vitesse. Grâce à ça il peut aussi jouer sur les côtés, avec une préférence pour le côté gauche, où il aime revenir sur son pied droit. Il a un bon potentiel, mais il faut qu’il arrive à augmenter encore son niveau dans la finition, et son repli défensif pour le collectif. Il est fait pour jouer avec des équipes qui jouent en contre, car il va très vite avec le ballon, une fois le cuir récupéré par son équipe. Je pense que c’est encore un peu juste pour la L1, et il a besoin d’être mis dans de bonnes conditions pour sa première expérience à l’étranger. Mais pour moi avec le style de jeu d’Amiens ça peut coller, surtout en fin de match. Je trouve qu’il a encore du mal à tenir 90 minutes.

C’est donc un choix cohérent de la part d’Amiens…

Les montants ont filtré dans la presse suédoise (ndlr : 500 000 € pour le prêt, 1,5 M€ pour l’option d’achat, et 15% à la revente). Pour un jeune de 17 ans, observé par autant de monde en Europe, Amiens fait pour moi une belle affaire, sans gros risque.

Tous propos recueillis par Quentin PELLATON

Pour en savoir plus sur notre dernier arrivé, vous pouvez retrouver l’excellent article de Nicolas pour Nordisk Football en cliquant ici.

Publicités

Laisser un commentaire