Président de l’association de l’Amiens SC, Jacques Liénard est inquiet par la situation actuelle de la formation entraînée par Luka Elsner, sans victoire depuis dix matches et surtout barragiste avec cinq points de retard sur le premier non relégable. S’il estime que l’espoir de se maintenir est encore permis, le président Liénard estime qu’il faudra afficher un tout autre état d’esprit. 

Une crise de confiance

« La situation est inquiétante, les joueurs ont la peur au ventre, il y a quelque chose qui fait que les joueurs n’arrivent pas à se libérer, il y a de la pression pour tout le monde, cela explique en partie les résultats. C’est décevant pour chacun d’entre nous et tout le monde doit se remettre en cause. D’autres équipes ont connu des passages à vide, des mauvaises périodes à traverser, je pense que nous sommes dedans, il faut qu’on émerge même si le calendrier ne nous est pas favorable. »

Les exemples Gurtner et Monconduit

« Chaque joueur doit avoir au fond de lui-même l’envie de défendre les couleurs du club sur l’ensemble d’un match. C’est le cas de certains joueurs très engagés, comme (Régis) Gurtner et (Thomas) Monconduit qui sont nos leaders. Ce sont deux exemples dans cette équipe. Je pense que certains peuvent faire mieux, même si je ne suis pas là pour juger les joueurs, ce n’est pas mon rôle. »

Changer rapidement de visage

« Certaines équipes viennent de se détacher mais on a encore 40% de la saison devant nous, même si nous sommes vraiment au pied du mur. La situation n’est pas acceptable mais j’y crois encore parce que nous pouvons encore faire des résultats contre Nîmes ou Metz et pourquoi se surpasser contre Monaco. Il faut y croire mais il est indispensable que cette équipe se métamorphose. »

Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Azouz Hamdane : « Je suis très inquiet pour l’Amiens SC ! »

Pascal Tranquille : « Pessimiste et catastrophé par l’Amiens SC »

Laisser un commentaire