Jean-Paul Lucas (AC Amiens b) : « Une belle opération mais… »

Satisfait de débuter par une victoire, Jean-Paul Lucas met néanmoins en garde ses jeunes joueurs après la fin de match poussive contre Gamaches (2-1), dimanche. Entretien.

Quel est votre sentiment après cette première victoire face à Gamaches ? 

Je suis très content pour les gamins. Ils ont été la chercher, même si on prend un but stupide sur une erreur défensive qui relance totalement le match dans les dernières minutes. C’est notre axe de progression, travailler davantage pour être plus lucide et concentré sur notre jeu collectif. A 2-0, on doit montrer davantage de maîtrise collective.

Avant ça, vous étiez donc plutôt satisfait par l’état d’esprit affiché ? 

Jusqu’à ce but, c’était vraiment bien. Maintenant, ce genre d’erreurs peut arriver, ça fait partie du jeu. Ce qui est frustrant c’est que j’avais mis en garde mon gardien sur son jeu au pied avant le match et à la mi-temps. C’est aussi ça la jeunesse, ça fait partie de leur apprentissage. On sera confronté à ce genre de situation assez régulièrement dans la saison. Surtout, on n’a pas encore 90 minutes dans les jambes ça peut expliquer un certain manque de lucidité.

Vous fixez un degré d’exigence dès le début de saison…

On vient de signer une belle victoire contre une très belle équipe de Gamaches, qui jouera les premiers rôles cette saison. C’est satisfaisant de battre une équipe mature, qui maîtrise bien son sujet. Prendre trois points est une belle opération mais il faut gommer nos défauts. On est là pour progresser, aussi bien collectivement qu’individuellement. Sur ce match, tout le monde va retenir la victoire mais ce n’est pas mon ambition première. Le résultat est optionnel pour nous, l’ambition est d’aider les joueurs à parfaire leur progression.

Tout au long de la saison, vous allez également avoir des redescentes. Sur ce match, Camara et Binet, notamment, vous ont apporté un vrai plus…

Même s’ils jouent en équipe première, il ne faut pas oublier qu’Arnaud (Binet) et Mamad (Mamadou Camara) sont de jeunes joueurs. En tout cas, Arnaud a rassuré tout le monde derrière, il était là pour encadrer la jeunesse. Quant à Mamad, il a inscrit un doublé et a fortement contribué à notre succès. Maintenant, qu’importent les joueurs à disposition, il faut qu’on soit plus forts collectivement. C’est ce que je veux aussi leur inculquer et je vais leur marteler ce discours tout au long de la saison. Je suis un entraîneur exigeant, pointilleux sur les détails. J’attends donc de mes joueurs qu’ils abordent les matches avec beaucoup d’humilité et de sérieux. C’est la clé pour que tout le monde progresse.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Régional 2 : L’AC Amiens (b) démarre bien

Régional 2 : L’AC Amiens (b) repart d’une feuille blanche

Laisser un commentaire