Joffrey Torvic (AC Amiens) : « Je ne pouvais pas me permettre de refuser cette offre »

Après une saison réussie à Camon, Joffrey Torvic a fait le choix de rejoindre l’AC Amiens, où il retrouvera le niveau National 3 après l’avoir connu avec Beauvais. Déterminé à réussir avec le club entraîné par Azouz Hamdane, le milieu de terrain affiche ses ambitions. Entretien. 

Pourquoi avez-vous fait le choix de quitter Camon pour rejoindre l’AC Amiens ? 

Cela fait plusieurs années que je discute avec Azouz (Hamdane) pour les rejoindre. Pour diverses raisons, ça ne s’était jamais finalisé. Cette fois-ci, j’ai eu une opportunité plus concrète d’y aller, les discussions ont été assez rapides, on s’est entendu pour enfin travailler ensemble.

Alors que l’on pensait vous voir évoluer une année supplémentaire à Camon…

De base, c’est ce qui était prévu. Je ne cherchais pas de nouveau club, je ne voulais pas aller ailleurs. J’étais investi dans le projet de Camon et je vais continuer à les suivre, j’ai encore beaucoup d’amis là-bas. Maintenant, dans le football ça va vite, il y a eu une offre de l’AC Amiens et je ne pouvais pas me permettre de la refuser, même si elle arrivait au dernier moment.

Pour quelles raisons ? 

Parce que c’est retourner à un niveau de compétition très interessant, le National 3. Dans l’optique de la sélection (ndlr : la Guyanne), c’est également une bonne chose. Quand on peut prétendre à évoluer au niveau supérieur, on ne peut pas se permettre de refuser. Il y a aussi le projet de jeu prôné par Azouz. Evoluer dans une équipe qui pose le jeu, qui tient le ballon, c’est toujours plaisant !

L’effectif de l’AC Amiens est conséquent, notamment dans votre secteur de jeu, il va falloir vous faire une place alors que vous étiez un titulaire indiscutable à Camon…

Le seul moyen d’être performant est d’avoir de la concurrence ! C’est aussi un moyen de pousser tout le monde vers le haut et je suis persuadé que ça ne peut que me faire du bien. La saison sera longue, il y aura des blessés, des suspendus, il y aura beaucoup de matches… C’est à chacun de travailler, d’être sérieux et de saisir sa chance quand l’occasion nous est donnée de le faire.

Que retiendrez-vous de votre passage à Camon ?

Je vais en garder un excellent souvenir ! J’y ai pris beaucoup de plaisir, dans une équipe qui jouait au ballon. Je leur souhaite sincèrement le meilleur pour la suite, j’espère pour eux qu’ils vont atteindre leur objectif, à savoir monter en National 3. Leur projet était également très intéressant mais, quitte à me répéter, je ne pouvais vraiment pas me permettre de refuser l’offre de l’AC Amiens. Cette année, la crise sanitaire a mis fin au championnat de manière prématurée. On a longtemps été deuxième, on était vraiment pas loin de la vérité. La saison prochaine, si Camon poursuit sur cette voie, je ne pense qu’il y aura beaucoup d’équipes en mesure de leur barrer la route.

Comment votre départ a-t-il été accueilli par Titi Buengo ? 

Avec regrets, même s’il a été très compréhensif. Il a été joueur, il sait pertinemment qu’une proposition comme celle-ci est difficile à refuser. Malgré mon départ, on va rester en contact. J’ai vraiment passé une très bonne année à ses côtes.

Quelles sont vos ambitions pour la saison à venir ? 

Collectivement, il faut qu’on remplisse les objectifs du club en décrochant la montée. Individuellement, je veux prendre part à cette aventure, en étant décisif dès que l’on fera appel à moi. Il faut que je fasse des matches pleins et que je sois régulier comme j’ai pu le faire avec Camon la saison dernière.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Azouz Hamdane : « Joffrey va nous apporter du caractère »

« C’est un joueur qui souhaitait nous rejoindre depuis de nombreuses années mais les conditions n’étaient pas toujours réunies. En CFA, j’avais des joueurs très expérimentés et il ne s’agissait pas de faire venir un joueur pour ne pas le faire jouer. D’autres fois, il arrivait assez tardivement alors que mon recrutement était déjà bouclé. Elles ne l’étaient pas forcément non plus cette fois-ci, mais à force de repousser l’échéance il fallait bien sauter le pas. Il apprécie le club, le travail que je réalise, il a de très bonnes relations avec d’autres joueurs et certains membres du staff. Le président m’a reproposé son nom, je me suis dit que ça serait quand même bien qu’on travaille ensemble. Il correspond parfaitement à l’orientation qu’on voulait donner à notre recrutement et au visage que notre équipe doit avoir. Je vais avoir un groupe conséquent mais ses qualités vont nous faire du bien. Il avait vraiment envie de nous rejoindre et je pense que c’est aussi quelque chose d’important. On va profiter de la préparation pour voir un peu où on peut l’utiliser sur le terrain. En tout cas, c’est un joueur qui va nous apporter du caractère et de la personnalité. »

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Régional 1 : Jonas Adjidé de retour à l’US Camon !

Régional 1 : L’US Camon se met en ordre de marche

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC

Amiens SC : Le mercato va s’accélérer « dans les deux ou trois semaines à venir »

L’Amiens SC passe sans encombre la DNCG