John Williams

Questionné sur sa stratégie en matière de recrutement, et notamment les six millions d’euros investis sur Juan Otero et Chadrac Akolo – deux joueurs extrêmement décevants jusqu’ici, John Williams continue de croire en une hypothétique réussite de ces deux joueurs.

Publicité


Aucun doute « sur le niveau sportif »

« Si Chadrac et Juan partent pour zéro, ce sera un échec financier. Si à la fin de leur aventure à Amiens, ils rapportent au moins autant que ce qu’ils ont coûté, là on pourra parler de réussite. Sur le côté sportif, sur Juan Otero, il est impossible de dire qu’il ne se bat pas, qu’il ne défend pas comme un mort de faim, qu’il ne va pas soutenir son latéral droit pendant les matches. Est-ce qu’il a un manque de qualité technique dans les petits espaces ? Oui, c’est évident, mais s’il courait vite, puissant et techniquement fort, il ne serait plus à Amiens. Concernant Chadrac Akolo, c’est quelqu’un de bien, très touché de ce qu’il se passe le concernant. Il a du mal à exprimer son football. Il l’exprime très bien la semaine mais a du mal à le retranscrire en match. Est-ce que le déclic va venir ? Je ne sais pas. J’ai connu ça dans d’autres clubs où parfois, ça ne passe pas. Ce n’est pas sa qualité sportive qui est remise en cause mais sa possibilité de l’exprimer. On verra s’il est encore là mardi, parce qu’il a des propositions. Je n’ai aucun doute sur son niveau sportif. Peut-être que le changement d’entraîneur va faire que ça va passer parce que l’histoire du foot montre qu’en changeant d’entraîneur, parfois, ça passe mieux. »

Publicité


Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

John Williams (Amiens SC) : « Moussa Konaté fait le choix de rester »

John Williams (Amiens SC) : « Je n’ai pas tout réussi mais il faut arrêter de tout jeter »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire