Auteur d’une grosse prestation face à Saint-Etienne, Jordan Lefort a été combatif et courageux, à l’image de son équipe qui s’est arrachée pour empocher un précieux point au terme d’un match animé (1-1), ce dimanche.

Jordan Lefort, vous êtes un peu le symbole de la combativité amiénoise…

Je ne suis pas le symbole, c’est l’équipe tout entière qui a fait un gros match sur le plan collectif. J’avais un rôle et je pense l’avoir tenu comme tous les autres joueurs sur le terrain. L’essentiel était de ne pas prendre de but et on a réussi à le faire.

Pour cela, il a fallu aller au bout de vous-mêmes…

Je me suis même sorti avec des crampes. On court beaucoup contre ce genre d’équipe, une des meilleures du championnat. Ils ont beaucoup le ballon, il y a des joueurs de très grande qualité en face, ce n’est pas évident mais on a réussi à faire un gros match défensivement.

Ce n’est pas rien de repartir de Saint-Etienne avec un nul…

On reste sur la dynamique de la victoire contre Reims. Outre repartir avec un point, l’élément positif est de ne pas avoir pris de but.

On a le sentiment que vous êtes libéré par votre bon match à Reims et peut-être par le mercato…

Quand l’équipe fait un bon match, je tente de suivre la cadence. Quant au mercato, je me concentre surtout sur le fait de rendre la confiance que le coach m’accorde. Le temps de jeu je dois aller le chercher et je fais tout pour l’avoir. En me procurant ce genre de match, je peux encore espérer disputer quelques matches de Ligue 1.

A l’image de l’équipe, vous montez donc en puissance…

Je ne sais pas si personnellement c’est le cas mais l’équipe monte en puissance. En première mi-temps, on a de bonnes situations. Je pense que j’aurais pu faire mieux quand je m’enflamme en frappant du droit alors qu’il y avait un décalage sur la gauche. Ensuite, on a eu quelques situations avec des ballons qui passaient devant leur cage et la frappe de Oualid (El Hajjam) en fin de match mais on va apprécier ce nul.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Saint-Etienne

Laisser un commentaire