Jordan Lefort : « On a montré les valeurs de ce club ! »

Jordan Lefort se montrait très satisfait du résultat, mais également de la manière dont les Amiénois ont obtenu ce premier succès hors de leurs bases.

Jordan Lefort, c’est la victoire du courage, aujourd’hui !

On a montré les valeurs de ce club ! On avait à cœur de gagner notre premier match à l’extérieur, et on l’a bien fait parce que l’on n’a pas pris de but. Je pense que les dix dernières minutes sont l’image que l’on veut donner de ce club, des valeurs collectives sur la combativité et ne rien lâcher. Je pense que cela s’est vu ce soir. On a été bon en première mi-temps dans le nouveau système. La blessure de Prince nous a obligé à repasser à quatre derrière et c’était un peu plus compliqué mais on a bien tenu et je suis content !

Avec ce petit brin de réussite, et il le fallait ce brin de réussite…

Oui, il le fallait ! À Nice on ne l’a pas eu, contre Nantes non plus, mais aujourd’hui on l’a obtenu ! Je pense qu’on a eu aussi de l’aide de l’arbitrage. Je suis content que ce soit Alexis qui marque contre son ancien club, et je suis très content de l’ensemble, collectivement parlant.

C’est une victoire qui peut vous relancer ?

Oui, mais on ne va pas s’enflammer, parce que l’on joue Marseille dans deux semaines. Je trouve que l’on gagne au bon moment parce que c’est un match qui permet d’avoir des points importants avant la trêve internationale.

C’était un petit tournant, c’est ça ?

C’était un match que l’on devait gagner, peu importe la manière, et c’est ce que l’on a fait ce soir !

La manière n’est pas sans rappeler ce que vous faites depuis trois ans. Ça fait du bien de revenir à l’essentiel ?

C’est sûr, oui. Mais je pense que l’on a quand même fait du beau jeu en première mi-temps. En deuxième c’était un peu plus compliqué, mais comme vous le dîtes, ça fait trois ans que l’on joue avec ces valeurs et, même si c’était dur, on est content de gagner de cette façon.

La VAR, vous y êtes favorable ?

C’est très bien la VAR ! J’ai toujours été pour !

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire