La LFP met en garde les clubs qui envisagent des recours

Alors que Bernard Joannin a fait savoir qu’il s’octroyait le droit à un recours, suite à la décision du conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) de procéder à deux descentes entre la Ligue 1 et la Ligue 2, le directeur général de l’instance, Didier Quillot, se dit confiant quant à la « solidité » des décisions prises. 

La LFP sûre de son fait 

Invité de l’émission l’After Foot sur RMC, Didier Quillot a reconnu qu’on « ne peut jamais être satisfait d’un championnat qui ne va pas au bout et se termine de cette façon« . Pour autant, « les décisions du gouvernement se sont imposées à nous, rappelle le DG de la Ligue. Elles ont été prises pour des raisons sanitaires, et il n’a jamais été imaginable d’aller contre. » Ainsi, la LFP a « retenu l’option J28 car c’est celle qui a paru la moins injuste et qui en plus était alignée avec les décisions prises par la fédération pour le monde amateur. »

Dès lors, Didier Quillot se veut extrêmement serein à propos des potentiels recours des clubs s’estimant lésés. « Nous avons fait une analyse juridique en amont, on a fait faire ce qu’on appelle une ‘legal opinion’ par des avocats, on a eu un avis juridique de la fédération, et sur la base de ces avis on a pris notre décision, précise-t-il. Que ce soit l’arrêt du championnat ou le classement, ce sont des décisions solides juridiquement. Il y aura des recours oui, mais encore une fois nos décisions sont solides. »

Plus mesurée sur ce point, estimant que » même par la loi » les décisions ne seront « pas sécurisées« , Roxana Maracineanu « en appelle à la solidarité et responsabilité de chacun« . « S’ils veulent aller au tribunal, qu’ils y aillent« , conclut la ministre des Sports, visiblement sereine sur la teneur de telles procédures.

A lire aussi :

Bernard Joannin (Amiens SC) : L’Amiens SC va défendre ses intérêts »

Didier Quillot (LFP) : « Il y aura deux descentes entre la L1 et la L2 »

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gilles bouet
Gilles bouet
8 mois il y a

certains voudraient faire reprendre l’école en septembre , dont acte , d’autres voudraient que leur club soit maintenue en ligue 1 , dont acte , dans notre beau pays personne n’est jamais content Sans doute sommes nous trop gâtés.

Didier
Didier
8 mois il y a

Ah bon, de quel droit ces gens et la ministre enterrent Amiens qui a mis 100 ans pour monter en ligue 1. Je ne savais pas que 4 personnes ont un droit de vie ou de mort sur un club. Cette fédération et sa ministre sont les seuls au Monde à pratiquer cette peine de mort .Honte à eux

berny
berny
8 mois il y a

[Commentaire modéré] Merci de rester respectueux et de n’insulter personne. Cordialement, la rédaction.

Blackwhite
Blackwhite
8 mois il y a

 » La LFP met en garde les clubs qui envisagent des recours  » …  » S’ils veulent aller au tribunal, qu’ils y aillent  »
C’est quoi ces propos tenus, l’ASC comme tout autre club, a le droit de défendre ses intérêts dès lors lors qu’il y a une injustice…

Comment suivre

Amiens SC : Tribune Nord Amiens monte au front !

L’hypothèse d’une Ligue 2 à 22 se confirme