Elsner Amiens SC
Panoramic

Cette saison, la rédaction du 11 Amiénois vous propose un nouveau rendez-vous. Après chaque rencontre, nous offrons la possibilité aux supporters de l’Amiens SC de s’exprimer à travers une interview visant à recueillir leur opinion sur la situation du club. Pour ce cinquième rendez-vous de la saison 2020-2021, c’est Pierre-Alexandre, un supporter expatrié au Pays-Basque qui s’est prêté au jeu. 

Publicité


Comment réagissez-vous au licenciement de Luka Elsner ? 

C’est un départ logique mais qui suscite beaucoup de tristesse car nous avons eu l’occasion de voir de bons principes de jeu, avec une tendance offensive, mais des occasions jamais vraiment concrétisées et des trous défensifs. Malheureusement, les ratios points/buts marqués sont faibles comme ils l’étaient déjà en Ligue 1. Dans le football, les premières victimes sont les entraîneurs mais on peut se demander ce qui s’est passé avec Christophe Pelissier aussi.

Publicité


L’Amiens SC vit un début de saison cauchemardesque, dans la lignée d’un début d’année 2020 particulièrement laborieux…

Je pense que la décision de reléguer l’Amiens SC est une blessure indélébile pour beaucoup de supporters amiénois. Tout a donc été axé sur une communication institutionnelle tous azimuts pour une certaine justice. De ce point de vue, c’était juste de solliciter la population. En revanche, ce qui l’est moins, c’est le déni présidentiel qui s’installe progressivement concernant la gestion et les résultats. Je ne connais pas un club qui ne s’est pas structuré avec sérieux.

Publicité


C’est-à-dire ? 

Pour prendre un exemple que je connais bien, avec le club de rugby de Bayonne qui luttait pour son maintien dans l’élite du rugby il y a quelques années de cela. Il y avait un stade vieillissant, peu de liens avec les groupes de supporters, le recrutement et la direction. Les performances sportives mettaient en danger le statut du club au point de vouloir fusionner avec Biarritz à seulement cinq kilomètres. Les supporters se sont mobilisés et ils ont gagné. L’administration a pu changer avec la nomination d’un entraîneur, un enfant du club qui a fait remonter le club, qui est redescendu puis l’a fait remonter avant de partir, estimant avoir fait son temps. Aujourd’hui, Bayonne s’est remis dans le cadre d’un bon projet de club avec le développement d’un nouveau stade d’ici 2021, un centre de formation, des groupes de supporters unifiés. Et surtout, il y a une structure en lien avec l’entraîneur qui est chargée de proposer des profils et qui sont validés selon le budget. C’est tout ceci à Bayonne qui a changé.

Publicité


Et c’est ce qui manque à Amiens selon vous ? 

Un seul homme ne doit pas et ne peut pas décider du recrutement des joueurs sans concertation. Il faut une cellule et une forme d’assiduité. Aussi, qui peut partir en vacances à chaque mercato ? Est-ce que Jean-Michel Aulas fait cela ? Fax ou pas fax, ce club doit progresser vivement sur ces aspects pour gagner le respect malgré des résultats étonnants contre Paris ou Lyon. Il faut de nouveau avoir un Amiens apaisé.

Si vous souhaitez vous aussi participer à cette rubrique dès la prochaine fois, vous pouvez le demander à la rédaction du 11 Amiénois en envoyant un message privé (sur Twitter ou Facebook). Rendez-vous la semaine prochaine pour évoquer le premier match post-Elsner et les grands débuts du tandem Tanchot-Poyet à la tête de l’équipe.

A lire aussi : 

L’Amiens SC dit stop au projet Elsner

L’Amiens SC a raté sa prétendue révolution !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
FABRICE A
FABRICE A
22 jours il y a

Je pense que de limoger l ‘ entraineur est toujours la facilite que de virer les joueurs , ce sont les joueurs les coupable de çà , pas d ‘ envie, recrutement tardive avec des joueurs hors de forme ou blessés , et en plus on nous a relégué injustement et les procédures juridique qui ont durer longtemps , on a pris du retard sur le recrutement , viser la montée cette année va être très dur, peu d ‘ équipe remonte l ‘ année suivante à part Metz qui la fait , la on doit rechercher un entraineur , qui ? Je ne sais pas , un entraineur de renommé pour tenter une remontée au classement , ou un entraineur pour redonner confiance aux joueurs qui doit être bien entamée , je suis malheureux pour mon club de cœur , mais rester souder derrière un club qui m ‘ a donné du plaisir les dernières années , allez AMIENS