Vainqueur face au Touquet (0-2), l’AC Amiens conserve son invincibilité et remonte par la même occasion sur le podium de National 3 après six journées de championnat.

Publicité


Camara retrouve le chemin des filets

C’était un deuxième choc consécutif de haut de tableau, après le nul concédé face à Beauvais. Mais cette fois l’AC Amiens a fait tomber Le Touquet, ancien leader de National 3. Auteur d’un match plein, les Amiénois ont profité de leur supériorité numérique pour faire basculer la rencontre en leur faveur, confirmant ainsi une réelle montée en puissance. « On les fait énormément travailler depuis plusieurs semaines, ils méritaient donc d’être récompensés par des bonnes performances mais aussi des points, note Azouz Hamdane. Samedi, on a eu les deux éléments parce qu’on s’est facilité le match en étant très discipliné et très rigoureux. Ensuite, je suis content que ce soit Camara qui marque. Il n’est pas avare en efforts depuis le début de saison et il n’était pas récompensé jusqu’ici en étant très malchanceux. »

Publicité


Symbole d’une formation en manque de réussite, Mamadou Camara a donc débloqué son compteur en retrouvant une efficacité qui faisait défaut à l’AC Amiens depuis plusieurs matches de championnat. « On a touché les montants à plusieurs reprises contre Chambly et Beauvais, rappelle l’entraîneur amiénois. Au Touquet encore, Binet trouve la barre en fin de première mi-temps. Quand c’est comme ça, on se dit qu’on ne marquera jamais. Finalement, on a été parfait de justesse sur les deux buts qu’on parvient à inscrire. » De retour à son meilleur niveau, après une blessure en septembre, Dilemfu a été à l’origine du second but de l’ancien joueur de Saint-Louis Neuweg, alors que Despois avait déjà mis sur orbite l’attaquant en tout début de seconde période.

Publicité


Après deux matches nuls à Tourcoing et face à Chambly, l’AC Amiens a ainsi signé son premier succès de la saison à l’extérieur. « C’est un match référence dans la sérénité affichée par les joueurs. Je ne les ai pas reconnus sur cet aspect. Je ne pensais pas qu’ils pouvaient être consistants au niveau de la concentration et de la discipline, reconnaît Hamdane. Techniquement et physiquement, je n’ai aucun doute les concernant. Sur le plan mental, ça demande encore confirmation dès le prochain match. » Et si ce match était de l’aveu de l’entraîneur « facile à préparer », les joueurs de l’ACA étant motivés à l’idée de défier le leader, le contexte sera très certainement tout autre face à Chantilly dans quinze jours. « Il faudra néanmoins rester sur ce que l’on fait de bien et adapter deux-trois éléments au profil de l’adversaire », conclut l’entraîneur du troisième de National 3.

Publicité


Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments