L’adversaire : Dijon au fond du trou


Duel face à un concurrent direct pour nos Amiénois. Le Dijon FCO accueillera en effet les Samariens vendredi soir. Mais cette fois-ci, avec un autre entraîneur. Une équipe dijonnaise capable de quelques coups d’éclat mais néanmoins très mal embarquée en championnat. Quelles sont les caractéristiques de cet effectif ?

La suite après cette publicité

Le mercato de Dijon assez doux

Les dirigeants avaient fait le pari de recruter Gourcuff cet été. L’essai n’a pas été transformé, à l’image d’un Ganso à Amiens. L’international belge Laurent Ciman a connu le même parcours. De ce fait, les 2 joueurs ont quitté le club cet hiver, alors que le jeune Kaba a rejoint la formation dijonnaise en provenance d’Elche (Espagne).

La suite après cette publicité

Départs : Ciman (Toronto FC), Gourcuff (Libre).

Arrivées : Kaba (Elche).

La forme du moment

L’équipe, qui n’a gagné qu’à 6 reprises cette saison (dont 3 lors des 3 premières journées) vient de battre l’OL au Groupama Stadium (3-1). Mais avant ce match, ils avaient peiné en prenant un point face à Reims (1-1). Puis, en perdant par trois fois, sans marquer le moindre but. Tout d’abord face au PSG (0-4), puis à Guingamp (0-1) et enfin face à Nice (0-1).

La suite après cette publicité

  • Dijon 1 – 1 Reims (Sliti SP)
  • Dijon 0 – 4 Paris Saint Germain
  • Guingamp 1 – 0 Dijon
  • Dijon 0 – 1 Nice
  • Lyon 1 – 3  Dijon (Saïd, Marcelo CSC et Rafael CSC)

Une attaque en berne mais quelques bons joueurs

Il est vrai qu’au regard de leurs résultats, il est difficile de trouver des atouts à cette équipe. Le premier pourrait être leur défense assez solide qui a permis de rarement perdre sur des scores fleuves. Ensuite, leur attaque, bien que très peu réaliste, peut compter des joueurs de qualité comme Saïd, Sliti et Tavares.

La suite après cette publicité

Malheureusement, les résultats ne sont pas là. Et l’attaque prometteuse n’a marqué que 13 buts entre la 4ème et la 30ème journée. Trop peu pour espérer obtenir un maintien aisé. Le jeu est moins flamboyant et le milieu Balmont – Amalfitano ne donne que rarement satisfaction. Enfin, Runarsson est capable de sautes de concentration dans les buts.

La pépite : Wesley Saïd

L’an dernier, il avait fait mal à l’Amiens SC par deux fois. Tout d’abord, lors du mercato. En effet, les négociations avec le joueur auraient pu aboutir à une arrivée à l’Amiens SC. Mais il avait choisi le DFCO. Et lors du match retour, il avait égalisé avec un magnifique numéro de soliste. Joueur rapide et technique, il est capable de frapper de loin ou d’être à la réception des centres au cœur de la surface. Malgré sa taille moyenne, il possède un bon timing dans le jeu aérien. Un joueur complet qu’il faudra surveiller, comme vient de le prouver son excellent match au Groupama Stadium.

Le Stade : Stade Gaston Gérard

Nombre de places : 15 176 (capacité commerciale maximale).

Affluence moyenne 2017 – 2018 : 12 228.

Meilleure Affluence : 15 160 (Dijon FCO – PSG), 14/10/2017.

Kévin KONRAD

Laisser un commentaire