adversaire

Les Amiénois reçoivent le Toulouse FC pour un match qui pourrait sceller leur avenir en Ligue 1 Conforama. Un adversaire qui a allégé l’effectif cet hiver. Cette équipe, qui n’a que très rarement encaissé plus de 2 buts, reste sur des prestations mi-figue, mi-raisin. Ces derniers temps, ils peinent à prendre des points à l’extérieur. Mais, comme dit précédemment, ils restent solides défensivement. Présentation de l’adversaire des Amiénois.

Publicité

Une recrue mais le départ d’indésirables cet hiver

Lors de ce mercato, le Téfécé a d’abord perdu le jeune Todibo. Un temps annoncé arrivant libre en fin de saison, il a finalement rejoint le FC Barcelone dès cet hiver. Sont également partis, libres ou prêtés, pas moins de 5 joueurs. Du côté des recrues, un seul joueur est venu en renfort. Il s’agit de l’international Japonais Gen Shoji.

Publicité

Départs : Todibo (Barcelone), Mbia (libre), Fortes (Lens), Osei Yaw (Brest), Yago (Le Havre), Bodiger (Cordoue).

Arrivées : Shoji (Kashima Antlers).

La forme de l’adversaire

Les joueurs de la ville rose ont éprouvé des difficultés à l’extérieur mais ont pris des points à domicile. Voilà ce qui pourrait résumer la période des Toulousains. Après une victoire étriquée face à Nantes, ils se sont inclinés à Montpellier (1-2). Ensuite, ils ont reçu le dauphin du PSG, le LOSC, sans encaisser de but. Mais comme souvent, ils ont ensuite perdu à l’extérieur à Saint-Etienne (0-2), avant de faire match nul (2-2) face au vainqueur de la Coupe de France, Rennes.

Publicité

  • Toulouse 1 – 0 Nantes (Sylla)
  • Montpellier 2 – 1 Toulouse (Sidibé)
  • Toulouse 0 – 0 Lille
  • Saint-Etienne 2 – 0 Toulouse
  • Toulouse 2 – 2  Rennes (Durmaz SP et Dossevi)

Une solidité défensive mais peu de créativité

Tout d’abord, le TFC possède un gardien et une défense solides. Baptiste Reynet réalise souvent de nombreuses parades. Et l’axe, composé de Jullien et de la recrue Shoji, a vite trouvé ses marques. Le milieu est assez technique et l’attaque possède en Gradel un joueur capable de faire des différences tout seul.

Cependant, il est souvent trop seul. L’attaque pêche vraiment et il est un peu l’arbre qui cache la forêt. De plus, le milieu sera, pour ce week-end, amputé de Sangaré, pion essentiel d’Alain Casanova. Enfin, s’ils n’encaissent pas beaucoup de buts, les Violets n’en marquent pas beaucoup.

La pépite : Kelvin Amian

En fait, le meilleur jeune toulousain, selon nous, est prêté. Et vous le connaissez bien, il s’agit d’Alexis Blin. Du coup, on va retenir l’arrière-droit qui porte un joli nom, très proche du nom de notre ville. C’est un joueur plutôt fin techniquement, précis dans les centres mais tout de même un peu tendre défensivement. Cependant, il peut réaliser de grandes performances. Souhaitons que ce ne soit pas le cas ce samedi.

Le match aller

Résumé vidéo : ICI

Kévin KONRAD

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire