L’adversaire : Le SCO parfois en « d’Angers »

Sur une belle série, les Amiénois vont faire face à un adversaire tout aussi dangereux que les Nîmois, le SCO d’Angers. Mais cette fois, à l’extérieur. Avec en ligne de mire les 3 points qui les éloigneraient encore plus de la zone rouge. Les Angevins ont depuis le match aller retrouvé un certain équilibre qui leur permet de compter 35 points aujourd’hui. Leur mercato hivernal a été assez serein, et les dernières rencontres sont encourageantes. Petit retour sur leurs qualités et défauts.

Mercato entre départ d’indésirables et à fort potentiel

Tout d’abord, un ancien de la maison amiénoise est parti chercher du temps de jeu à l’étranger. Harisson Manzala a en effet rejoint le club de Issa Cissokho, le Maccabi Petah-Tikva. Mais d’autres joueurs ont été prêtés. Il s’agit de Saliou Ciss (de retour à Valenciennes), de Thomas Touré (au Paris FC) et de Dorian Bertrand (à Béziers). Côté arrivées, les Angevins ont pu recruter le jeune Théo Pellenard, prometteur latéral des Girondins de Bordeaux. Mais également El Hadji Diaw qui arrive de Kielce en Pologne.

Départs : Bertrand (Béziers), Ciss (Valenciennes), Manzala (Maccabi Petah-Tikva), Touré (Paris FC) .

Arrivées : Diaw (Korona Kielce), Pellenard (Bordeaux).

La forme du moment d’Angers

Les Angevins enchaînent les résultats positifs ces temps-ci. Lors des 5 derniers matches, ils ont pris 8 points mais n’ont perdu qu’une seule fois. La série a commencé par deux victoires (2-1 à Strasbourg et 3-0 face à l’OGC Nice). Mais, ensuite, chez la lanterne rouge Guingamp, ils ont perdu sur le plus petit score possible (0-1). Pas le temps de cogiter que le SCO a fait deux matches nuls face à des adversaires bien plus dangereux et difficiles à bouger (2-2 face à Monaco et à Montpellier, sur le même score mais en étant en infériorité numérique).

  • Strasbourg 1 – 2 Angers (Kanga X2)
  • Angers 3 – 0 Nice (Bahoken, Fulgini et López)
  • Guingamp 1 – 0 Angers
  • Angers 2 – 2 Monaco (Tait X2)
  • Montpellier 2 – 2 Angers (Fulgini et Bahoken)

Des Angevins qui ont bien relevé la tête

Depuis le début de saison, Angers réussit plutôt bien contre les équipes joueuses. Mais également contre les équipes du haut de tableau, en attestent leurs victoires face à Montpellier et contre le LOSC. Ils ont un jeu basé souvent sur le contre, qu’ils maîtrisent à merveille, avec des joueurs offensifs rapides et réalistes. Stéphane Bahoken continue de marquer régulièrement. La défense se connait parfaitement, et Cheikh N’Doye est un joueur important dans les deux surfaces. Ajoutons à ça le talent d’un Flavien Tait au sommet de sa forme.

Cependant, face à des équipes plus regroupées, les Angevins sont plus en difficulté. Ils encaissent tout de même quelques buts évitables et on tendance à laisser l’adversaire ouvrir la marque. Et même s’ils reviennent souvent au score, cela peut s’avérer compliqué parfois. De plus, leur tour de contrôle, Pavlovic, manquera le match.

La Pépite : Flavien Tait

Comme les Amiénois, il était il y a encore quelques saisons en National. Mais, très vite repéré par le SCO, il a rejoint le club en 2016. Depuis, il fait le bonheur des observateurs par sa capacité à porter le ballon pour créer des brèches dans les défenses. Doté d’une grosse frappe, il est capable de marquer de loin. Également à son actif, de sublimes passes décisives. Joueur remuant, pouvant au cours d’un match évoluer sur tout le front de l’attaque, il sera un joueur à suivre.

Le Stade : Stade Raymond-Kopa

Nombre de places : 17 048 (capacité commerciale maximale).

Affluence moyenne 2017 – 2018 : 11 062.

Meilleure Affluence : 22 989, 1969 (Angers – OM).

Kevin KONRAD

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire