Bordelais

Les Girondins de Bordeaux se présentent au Stade Crédit Agricole La Licorne avec l’envie de prendre une revanche sur un match aller mal maîtrisé de leur part. Après un parcours européen honorable, les Bordelais ont eu quelques difficultés à capitaliser en championnat. Repris par un fond d’investissement américain, le mercato a été agité. Présentation des forces en présence du côté des Bordelais.

Publicité

Un nouveau plan sur le mercato

Cet été, les Bordelais avaient d’abord du compenser des départs importants. Mais, cet hiver, l’objectif aura été de tenter des paris sur la jeunesse. Sont ainsi arrivés Y. Adli ou J. Maja, ainsi que le jeune Bellanova, prêté dans la foulée à son club d’origine (Milan AC). Côté départs, quelques joueurs pourtant recrutés il y a peu et en manque de temps de jeu, ont été prêtés ou transférés.

Publicité

Départs : Bellanova (Milan AC), Gajic (Etoile Rouge de Belgrade), Lerager (Genoa), Mendy (Guingamp), Pellenard (Angers), Vada (AS Saint-Etienne).

Arrivées : Adli (PSG), Bellanova (Milan AC), Maja (Sunderland).

La forme du moment

Ces derniers temps, les Girondins de Bordeaux peinent à obtenir des résultats. Sur les 5 derniers matches, ils n’ont pu engranger plus de trois points. Loin d’être suffisant. Tout d’abord, ils ont fait un match nul face à la lanterne rouge de l’époque, Guingamp (0-0). Puis, ils ont enchainé deux défaites à Nantes (0-1) et contre Montpellier (1-2). Ensuite, ils sont parvenu à faire deux matches nuls face à Monaco (1-1) puis contre Rennes (1-1).

Publicité

  • Bordeaux 0 – 0 Guingamp

  • Nantes 1 – 0 Bordeaux

  • Bordeaux 1 – 2 Montpellier (Bašić)

  • Monaco 1 – 1 Bordeaux (Briand SP)

  • Bordeaux 1 – 1 Rennes (Kamano)

Les Bordelais inoffensifs

Sur leur série, difficile de ressortir un réel atout à cette équipe. Cependant, la rapidité de leurs attaquants, si l’adversaire ne fait pas l’essentiel, peut s’avérer dévastatrice. Et la jeunesse de l’effectif permet à l’équipe d’avoir des joueurs qui n’ont rien à perdre, ayant tout l’avenir devant eux.

Publicité

Cependant, ce qui semblait être leur force, à savoir leur potentiel offensif, s’avère être leur point faible en ce moment. De plus, ils ne parviennent que très rarement à marquer plus d’un but par match. Défensivement, les joueurs tâtonnent encore avec un schéma en 3-4-3 imposé par le nouveau coach. Et le gardien Benoit Costil est de moins en moins rassurant.

La pépite : Jules Koundé

En deux saisons, le jeune joueur (21 ans) compte pas moins de 36 matches en Ligue 1 Conforama. Et ce n’est que le début. Joueur doté d’un timing supérieur à de nombreux joueurs plus confirmés, il anticipe à merveille les actions offensives. De plus, il n’hésite pas à positionner son grand gabarit dans les défenses adverses sur les corners avec quelques buts à la clé. Nul doute qu’il sera à terme appelé en Equipe de France A.

Kévin KONRAD

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire