L’adversaire : Toulouse n’a pas la vie rose

Pour leur troisième match à l’extérieur de suite (en comptant la Coupe de la Ligue), les Amiénois se déplacent au Stadium pour y affronter le Toulouse FC. Une équipe qui, après un bon début de saison, enchaîne les contre-performances. Avec un mercato agité, un nouvel entraîneur et des supporters qui s’impatientent, les Violets n’auront pas d’autre choix que de prendre les 3 points pour ne pas basculer définitivement dans le bas de classement. Présentation des forces de cette équipe toulousaine.

Un Mercato qui marque un vrai changement

Les premiers départs du club ont montré que les Toulousains souhaitaient insuffler un nouvel élan. En laissant partir des cadres, plus ou moins jeunes, le Téfécé a souhaité renouveler l’effectif. Des recrues importantes sont venues gonfler les rangs du Toulouse FC.

Départs : Blin (Amiens SC), Delort (Montpellier), Diop (West Ham), Imbula (Stoke City, rp), Lafont (Fiorentina), Michelin (AC Ajaccio), Pi (Brest), Somalia (Al-Sha’ab), Toivonen (Melbourne).

Arrivées : Bostock (Bursaspor), Dossevi (Metz), Garcia Alonso (Man City), Gradel (Bournemouth, td), Leya Iseka (Anderlecht), Mbia (Libre), Moreira (Lorient), Mubele (Rennes, td), Reynet (Dijon).

La forme du moment

En ouverture du championnat, le Toulouse FC avait subi une lourde défaite (4-0 à Marseille). Puis, ils ont enchaîné 3 victoires. Mais depuis, ils ont eu beaucoup plus de mal a obtenir de bons résultats. Sur les 5 derniers matches, ils ont d’abord fait un nul 1-1 contre les Niçois. Puis, 3 défaites à Nantes (0-4), face à Montpellier (0-3) et en Coupe de la Ligue face à Lorient (0-1). Lors du dernier match, ils ont cependant un peu amélioré leurs résultats en faisant match nul à Strasbourg (1-1).

  • Nice 1 – 1 Toulouse (Dossevi)

  • Nantes 4 – 0 Toulouse

  • Toulouse 0 – 3 Montpellier

  • Toulouse 0 – 1 Lorient

  • Strasbourg 1 – 1 Toulouse (Gradel)

L’entraîneur : Alain Casanova

 

Retour aux sources pour l’entraîneur emblématique du Toulouse FC. Il avait passé pas moins de 7 ans à la tête du club lors de son premier passage, entre 2008 et 2015. De retour cet été, le successeur de Mickaël Debève restait sur une saison correcte au RC Lens, ponctuée par une quatrième place, obtenue à la 96e minute du match entre le Stade de Reims et l’Amiens SC. Un mauvais souvenir pour lui, n’ayant par la suite pas été conservé très longtemps la saison suivante. Il tentera d’apporter son expérience et sa connaissance du club.

  • 2008 – 2015 : Toulouse FC (108v, 80n, 110d)
  • 2016 – 2017 : RC Lens (23v, 11n, 15d)
  • 2018 – Auj. : Toulouse FC (3v, 5n, 4d)

They Don’t want Toulouse anymore*

  • Ils ne veulent plus perdre.

Actuellement en panne, l’attaque du Toulouse FC n’en demeure pas moins intéressante sur le papier. Avec un distributeur comme Matthieu Dossevi, lorsque les joueurs auront leurs repères, les Violets pourraient marquer de nombreux buts. De plus, Leya Iseka possède un potentiel important. La défense, bien que friable, peut compter sur un des meilleurs gardiens du championnat, Baptiste Reynet.

Là où le bas blesse, c’est au milieu de terrain. De nombreuses pertes de balle, un jeu très approximatif. Le jeu du Toulouse FC n’est pas des plus agréables. Et quand, en plus, la défense commence à laisser des espaces et rater des interventions, le score s’avère être parfois très lourd. Dès que la défense centrale est mise sous pression, elle commet ces erreurs.

Le joueur à suivre : Baptiste Reynet

Ce n’est jamais bon signe quand votre meilleur joueur est votre gardien. Cela veut dire qu’on le voit beaucoup lors des matches. Et le Toulouse FC possède l’un des tous meilleurs gardiens de Ligue 1 Conforama. Alors qu’on l’attendait dans un club d’un plus grand standing, Baptiste Reynet a choisi de relever le challenge du Téfécé. Ayant des réflexes hors du commun, il peut également s’imposer dans le jeu aérien du haut de son mètre 85. Malgré tout, il ne peut faire de miracle en ce moment, tant il est abandonné par la défense.

Le Stade : Stadium Municipal

Nombre de places : 33 033 (capacité commerciale actuelle).

Affluence moyenne 2017 – 2018 : 16 900.

Meilleure Affluence : 39 450 (Championnat de France de Rugby)

 

Le Toulouse FC essaiera donc de battre l’Amiens SC qui reste sur une mauvaise série de résultats. Comme son adversaire, les trois points semblent essentiels. Mais il leur faudra retrouver une solidité défensive. Et compter sur la rapidité des attaquants.

Kévin KONRAD

Laisser un commentaire