L’Amiens SC a fini par craquer

Malgré une incroyable résistance en première période, Amiens a concédé sa douzième défaite de la saison face au Paris Saint-Germain (0-3), ce samedi. Un penalty concédé par Blin et l’expulsion dans la foulée d’Adenon auront fait basculer la rencontre. 

Blin à la faute, Gnahoré malheureux

Après avoir tenu la dragée haute aux Parisiens durant un peu moins d’une heure, les Amiénois ont donc fini par craquer sur un penalty concédé par Blin. Malheureux de contrer du bras la frappe de Di Maria, suite à un corner en retrait de Draxler, le milieu de terrain offrait ainsi à Cavani une occasion en or de sortir les siens d’un mauvais pas. L’international uruguayen ne tremblait pas en prenant Gurtner à contre-pied (0-1, 57e). De quoi ainsi soulager une formation parisienne qui avait frôlé la correctionnelle en première période.

Dans le temps additionnel, Gnahoré reprenait avec force un centre de Mendoza venu de la droite. Au chômage technique jusqu’ici, Areola repoussait alors le cuir de la jambe pour ce qui aurait dû offrir un corner aux Amiénois (45e+2). Toutefois, Amiens pouvait s’estimer heureux d’avoir conservé sa cage inviolée jusqu’ici. Lefort, aligné dans un rôle hybride sur le côté gauche, se procurait la première occasion du match d’une frappe hors-cadre (5e). Mais c’est bel et bien Paris qui imposait une outrageante domination.

Mbappé tue tout suspense

Solide sur sa ligne, Gurtner repoussait une frappe à bout portant de Draxler, avant de capter en deux temps l’enchaînement rapide de l’extérieur du pied de Mbappé (8e, 16e). Entre-temps, Cavani n’avait pas réussi à rabattre le ballon sur un centre de Bernat, ni à ajuster son centre pour Mbappé, seul au point de penalty (9e, 13e). Discret jusqu’ici, le jeune champion du monde sortait de sa boîte en mystifiant Adenon, avant de servir Di Maria sur sa gauche, qui mettait Gurtner à la parade (34e).

Et si Amiens craquait donc sur un penalty de Cavani, c’est bien Mbappé qui tuait tout suspense sur une offrande de l’Uruguayen, à l’issue d’une contre-attaque éclair sur le flanc droit (0-2, 70e). En infériorité numérique après l’expulsion d’Adenon pour une faute sur l’insatiable Mbappé à l’entrée de la surface, les Picards craquaient une troisième fois en fin de rencontre. Libre de ses mouvements sur le flanc gauche, Draxler s’infiltrait aisément dans les seize mètres et servait Marquinhos qui enroulait parfaitement son tir sous la barre pour clore ainsi la marque (0-3, 79e).

Moins lourde qu’à l’aller, la défaite était néanmoins au rendez-vous pour Amiens qui tentera de se relancer à Lille sans Adenon, vendredi, avant de recevoir Lyon, fin janvier. Tout un programme. 

Romain PECHON

AMIENS SC – PARIS SAINT-GERMAIN  : 0-3 (0-0)

20ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade Crédit Agricole la Licorne

Affluence : 11 952 spectateurs

Arbitre : M. Batta

Buts : Cavani (57e, s.p.), Mbappé (70e), Marquinhos (79e)

Avertissements : Adenon (39e, 66e), Blin (57e)

Expulsion : Adenon (66e)

AMIENS SC : Gurtner – Krafth, Gouano, Adenon, Dibassy – Mendoza (Kurzawa, 84e), Gnahoré (Otero, 75e), Blin (Bodmer, 75e), Monconduit, Lefort – Timité

Remplaçants : Dreyer (g.), El Hajjam, Sy, Bodmer, Traoré, Kurzawa, Otero

Entraîneur : Christophe Pélissier

PARIS SAINT-GERMAIN : Areola – Meunier, Marquinhos, Silva (c.), Bernat – Alves, Verratti (Kurzawa, 76e), Draxler – Mbappé (Choupo Moting, 80e), Cavani, Di Maria (Diaby, 71e)

Remplaçants : Cibois (g.), Nsoki, Kehrer, Kurzawa, Nkunku, Diaby, Choupo-Moting

Entraîneur : Thomas Tuchel

Laisser un commentaire