Adam Lewis Amiens SC
@Panoramic

Quinze jours après son premier revers de la saison, sur le terrain du Havre, l’Amiens SC va tenter de relancer la machine et de signer une deuxième victoire à domicile, ce samedi face au Paris FC. Le tout dans un contexte loin d’être évident avec un effectif en totale reconstruction. 

Publicité


Une instabilité à son paroxysme

La victoire contre Nancy était-elle un feu de paille ou bien le revers concédé au Havre n’était-il qu’une simple erreur de parcours ? A l’issue dune trêve de quinze jours qui aurait dû permettre d’en savoir plus, l’Amiens SC est finalement toujours autant dans le flou à l’approche de son troisième match officiel de la saison. Et il n’est clairement pas acquis que la double interrogation formulée précédemment puisse être tranchée suite au choc face au leader parisien. Tout simplement, parce que les contours de l’effectif amiénois restent encore à définir. Si Molla Wagué et Stephen Odey viennent d’arriver, Saman Ghoddos – que Luka Elsner voyait comme le nouveau leader offensif – est désormais en instance de départ.

Publicité


Quant à Steven Mendoza et Moussa Konaté, ils se pourraient bien qu’ils effectuent une pige de courte durée, bien plus pour se rappeler au bon souvenir des recruteurs que pour aider un club qu’ils souhaitent par dessus tout quitter d’ici début d’octobre. Au milieu de tout ça, Luka Elsner tente de faire bonne figure même s’il ne cache pas que les conditions de travail actuelles sont loin d’être optimales : « Nous avons des arrivées mais ça se fait de manière un peu complexe à gérer, parce qu’il y a toujours un peu d’incertitude sur l’état physique des joueurs qui arrivent. Il ne faut pas que ça devienne une plainte constante mais c’est la réalité. On a toujours des discussions sur d’éventuels départs qui ne confortent pas la possibilité d’être à 100% avec tous les joueurs. »

Publicité


A l’assaut du leader

Pour tenter de rattraper le temps perdu et d’accélérer le processus d’intégration des derniers venus (ndlr : à l’exception de Molla Wagué et Stephen Odey), l’Amiens SC a programmé un stage de cohésion durant la trêve internationale. « Nous sommes partis sur un stage de deux jours à Chantilly. On a eu des moments un peu collégiaux, on a fait un barbecue entre joueurs et staff, mais à côté on avait de grosses charges d’entraînement pour équilibrer le niveau physique, détaille Luka Elsner. La deuxième semaine était plus axée sur la compétition avec une semaine standard qui s’est bien passée. » Entre-deux, le club picard a tenté en vain de programmer un match amical. « Les options que nous avions demandaient de grosses logistiques, précise l’entraîneur de l’ASC. Dans le contexte actuel, nous n’avons pas voulu prendre le risque de créer de la fatigue. »

Publicité


D’autant que l’Amiens SC aura fort à faire contre le Paris FC, un leader qui a remporté ses deux premiers matches sans encaisser le moindre but. « C’est une bonne équipe avec une vraie cohérence dans le groupe et la manière de jouer, leurs six points sont mérités, juge Luka Elsner. Il y a une énergie positive qui est entretenue par la gestion de leur entraîneur. Tout ça en fait un adversaire de taille. » Qui nécessitera une toute autre prestation que celle livrée durant les 45 premières minutes au Havre. « Cette première mi-temps inconstante de notre part ne relève pas de la réalité de notre équipe, assène le coach amiénois. Il y a certainement des repères collectifs à mettre en place pour que l’on ait un visage constant. Dans le même registre que contre Nancy, cette partie nécessitera une grosse débauche d’énergie et un engagement maximum. »

Sans quoi Amiens pourrait connaître une deuxième déconvenue de rang et s’installer dans une dynamique défavorable avant d’affronter Châteauroux, Pau et Caen d’ici la tant attendue clôture du mercato estival et une nouvelle trêve internationale. D’ici là, il est déjà vital d’engranger de précieux points dans ce contexte si particulier.

Romain PECHON

AMIENS SC – PARIS FC

Troisième journée de Ligue 2

Samedi 12 septembre, 19 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Baert

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments