L’Amiens SC a-t-il raté son mercato hivernal ?

Quelques jours après la clôture du mercato hivernal, les polémistes de l’émission la Tribune des Sports, diffusée chaque lundi sur France Bleu Picardie et animée par Mathieu Dubrulle, ont débattu du dossier Gaël Kakuta, point d’orgue d’un mois de janvier pour le moins particulièrement compliqué pour l’Amiens SC. 

Kakuta, le symbole

Malgré les arrivées de Serhou Guirassy, attaquant de 22 ans, et d’Erik Pieters, latéral gauche de 30 ans, Amiens a-t-il raté son mercato suite au retour avorté de Gaël Kakuta, piste prioritaire des dirigeants samariens ? « Oui et je suis énervé, clame Fabien Reinert, membre de Tribune Nord Amiens. On a loupé notre mercato parce que l’élément essentiel que l’on voulait recruter, que le club nous a vendus, c’était Gaël Kakuta. Et le club n’a sans doute pas été bon sur ce dossier. »

Les dirigeants amiénois se sont sans doute montrés bien trop optimistes voire même naïfs en attendant les ultimes heures du mercato hivernal pour tenter de finaliser ce dossier sensible. « On a tellement annoncé Kakuta que sa non-arrivée en devient un raté, poursuit Antoine Caux du JDA. Maintenant, il ne faudrait pas que le fait d’avoir raté Kakuta masque le fait de ne pas avoir eu suffisamment de renforts offensifs. On se serait passé de Kakuta si on avait réellement eu du poids devant, avec notamment un attaquant de renom. »

Un mercato insuffisant ?

Et c’est justement là que le bât blesse aux yeux des observateurs du club. Alors que Christophe Pélissier estimait comme « vitale » l’arrivée de deux à trois renforts offensifs, il devra donc faire avec le seul Serhou Guirassy, un attaquant en manque de temps de jeu et de confiance. « Ce mercato, je le qualifie d’incomplet, analyse Romain Pechon, rédacteur en chef du 11 AmiénoisOn a eu l’attaquant et le latéral gauche attendus depuis l’été dernier mais on n’a pas réussi à conclure le joueur capable de transformer cette équipe. »

Un raté d’autant plus frustrant qu’Amiens avait fait le choix de tout miser sur son ancien meneur de jeu. Or, fallait-il s’entêter jusqu’au bout sur le dossier Kakuta ? « Au regard de la jurisprudence 2018 (ndlr : le transfert avorté d’Olarenwaju Kayodé), c’est un peu étonnant que le club ait procédé de la sorte, constate Antoine Caux. Les histoires sont différentes, il ne faut pas comparer les situations mais la finalité est un peu identique. » Si John Williams assure que le club disposait de plans B et C, il estime « qu’il aurait été malhonnête de laisser Gaël au bord du chemin ».

En finalité, les deux parties s’avouent vaincues aujourd’hui. Incapable de finaliser le deal, Amiens n’est pas parvenu à renforcer en nombre son secteur offensif. Quant au joueur, il va devoir terminer la saison en Espagne, avec l’assurance d’un temps de jeu limité. « C’est un peu la double peine », résume Romain Pechon. 

Source : France Bleu Picardie

11 Commentaires

  1. Bien entendu que nous avons raté notre mercato. Il nous fallait absolument Gaél Kakuta pour apporter de la vitesse et de la justesse dans l’entre jeu
    Au contraire des propos de Williams. Nous sommes fautifs, ils ont essayé de négocier jusqu’au bout du bout.
    La braderie de la dernière heure s’est mal terminée.
    Kakuta vaut bien plus que 2.5 millions d’euros. Pour preuve, ce jour une offre de 8 millions pour Konaté.
    La cellule de recrutement d’Amiens a atteint ses limites. Le recrutement en ligue 1 nécessite une analyse précise et cohérente dans les choix et les stratégies.
    Résultat de ce fiasco, nous allons perdre en fin d’année notre excellent entraineur.
    Prions ensemble pour le maintien en ligue 1………..

  2. Bien sûr qu’il est raté ce Mercato et effectivement même avec un maintien au bout, la cassure entre la cellule recrutement et l’entraîneur n’en sera que plus grande.

    Cet hiver on perd Ganso Kurzawa et Sy on les remplace par Pieters Guirassy et Lahne.

    Ça saute pas aux yeux qu’on s’est renforcé.

    Le raté Kakuta fait mal à tout le monde. Il devait bonifier toute l’équipe.

    Supporters, équipe, dirigeants entre eux… Tous sont probablement plus ou moins meurtris par cette affaire.

  3. Nous sommes tous d’accord sur cet episode malheureux ! Maintenant, la page se tourne et continuons à avancer avec les joueurs qui sont EUX bien présents ! La bataille sera rude mais nous avons des braqueurs. Il sera bien temps de faire le bilan et de remettre les pendules à l’heure avec tous ces responsables…de quoi? L’avenir nous le dira.

    • Personne n’a été franchement écarté, les joueurs qui ont été sortis du 11 ou du groupe étaient juste moins bons ou au contraire trop bons donc convoités.

      Comme El Hajham j’entends à droite à gauche qu’il ne joue plus parce que Pelissier a ses « chouchous » mais c’est bidon il est juste moins bon que Krafth

  4. Et oui complètement raté ce mercato d’hiver. Il n’y avait qu’un joueur à recruter c’était Gael Kakuta. Il nous fallait un milieu capable à lui seul de faire la différence ou de faire briller ses coéquipiers par des passes lumineuses ou des mises en situations dangereuses pour les adversaires. Il fallait éviter de jouer les marchants de tapis et donner les 4 millions réclamés par le club espagnol. Gael Kakuta serait à Amiens depuis de nombreuses semaines. Gael Kakuta vaut beaucoup plus que ces 4 millions il n’y avait même pas à réfléchir du fait que le joueur était partant pour venir à Amiens. Sachant que Amiens cet été va toucher le pactole avec le transfert plus que probable de Dembélé à Lyon. L’investissement aurait été vite récupéré. J’espère que l’étincelle va venir car cette équipe mérite amplement de se maintenir. Allez Amiens.

  5. Oui le mercato est raté , décevant d ‘ un club comme Amiens qui veut s ‘ installer durablement en ligue 1 , pas normal de ne pas mettre les moyens pour recruter des joueurs de renom , vraiment en colère de voir que mon club se retrouve en bas de tableau et les responsables sont ceux qui dirige le club comme monsieur Willians et le vice president qui parlent et on voit rien venir, désolant , inquiet pour le maintien mais rien n ‘ est perdu , allez l ‘ ASC

Laisser un commentaire