L’Amiens SC aborde la coupe sans véritable enthousiasme

Bianchini Amiens SC
Panoramic

Au cœur d’un mois de janvier déjà très chargé avec pas moins de cinq matches de championnat au programme, l’Amiens SC fait son entrée en lice en coupe de France, au stade du huitième tour ce mardi à Dunkerque. Le tout pour une rencontre qui ne passionne clairement pas les foules et qui ne semble pas non plus transcender les joueurs. 

Un contexte peu enclin à la motivation

« Pour moi, il n’y a aucun intérêt à jouer la coupe de France cette année« , « Je trouve que c’est une aberration pure et simple de disputer la coupe de France« , « J’accorde peu d’importance à la coupe, je ne vais pas mentir« . Respectivement tenus par Mickaël Alphonse, Luigi Mulazzi et Oswald Tanchot, ces propos démontrent bien l’état d’esprit général dans lequel l’Amiens SC aborde une coupe de France remaniée, avec des parcours distincts entre clubs professionnels et amateurs avant une réunion de plus en plus hypothétique au stade des seizièmes de finale, et sans véritable saveur au regard de l’absence de public dans les stades.

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « J’accorde peu d’importance à la coupe »

Et même si Molla Wagué – qui devrait être ménagé en vue du déplacement à Paris samedi soir – se veut plus policé, estimant que la coupe de France demeure « une compétition reconnue qu’il faut prendre au sérieux » et que le travail de joueurs professionnels est « d’enchaîner les matches« , Oswald Tanchot va sans doute procéder à un important turn-over à l’occasion de ce quatrième match en l’espace de quinze jours. « Ce sera l’occasion de donner du temps de jeu à certains et s‘il faut faire jouer des jeunes, on le fera, reconnaît-il. Ce qui est sûr c’est qu’on ne prendra pas de risques parce qu’on a des objectifs qui sont prioritaires. Maintenant, si on peut passer deux ou trois tours, ça peut vite devenir une compétition sympa. »

Une série d’invincibilité en jeu

Mais encore plus que la perspective d’un trente-deuxième de finale à la Licorne face à Metz début février, c’est bien la préservation de la série d’invincibilité entamée en décembre contre cette même équipe de Dunkerque qui motive principalement les Amiénois. « Même si c’est un match de coupe, que c’est différent parce qu’il faudra un vainqueur, on va faire en sorte de prolonger cette série, confirme Yohann Thuram, qui sera titularisé en lieu et place de Régis Gurtner dans les buts amiénois. Il faut pousser cette spirale positive le plus loin possible, même si ce sont deux compétitions différentes. » « Il faut que la dynamique puisse être entretenue, surenchérit Oswald Tanchot. Ce match est aussi l’occasion pour certains qui sont sevrés de temps de jeu ou qui en veulent plus de prouver ce qu’ils sont capables de faire. »

Yohann Thuram (Amiens SC) : « Tout faire pour continuer cette série »

Ce sera notamment le cas pour Amadou Ciss, Stephen Odey, Cheick Timité, Florian Bianchini ou bien encore Jayson Papeau, tous attendus dans le onze de départ ce mardi face à une équipe de Dunkerque sur une pente dangereusement glissante depuis le match de championnat à la Licorne, avec pas moins de cinq défaites sur les sept dernières rencontres, dont un cinglant revers 5-0 à Clermont le week-end dernier. « Ils sont dans une période difficile mais ils sont programmés pour souffrir, ça fait partie de leur ADN, c’est un club capable de passer les mauvais moments avec solidarité, assure le coach de l’ASC. Ce match va peut-être leur permettre de s’aérer la tête. C’est bien parfois d’avoir une autre compétition sans point à la clé. »

Néanmoins, la priorité demeure le championnat pour les deux formations qui n’aspirent qu’à une seule chose sur ce match de coupe de France : se qualifier sans la moindre casse pour pouvoir rapidement rebasculer vers les enjeux plus saillants de la 21ème journée de Ligue 2. Et quand bien même Amiens se faisait sortir dès son entrée en lice, nul doute que supporters et observateurs feraient rapidement le deuil de cette coupe de France aux allures de coupe de la Ligue. 

Romain PECHON

DUNKERQUE – AMIENS SC

8e tour de coupe de France

Mardi 19 janvier, 18 heures

Stade Marcel Tribut, Dunkerque

Arbitre : M. Palhies

Votre avis compte ! 

 

Jusqu'à 150€ offerts, sur votre premier pari !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC Yohann Thuram

Yohann Thuram (Amiens SC) : « L’entente est excellente avec Régis »

Mulazzi Amiens SC

Luigi Mulazzi (Amiens SC) : « Le prochain match c’est Paris, pas Dunkerque »