@IconSport

Face à une équipe de Nîmes loin d’être éclaboussante, l’Amiens SC a toutefois dû s’arracher pour glaner un point au terme d’un match homérique et marqué par les atermoiements de l’arbitrage vidéo (1-1), ce samedi.

Calabesi, héros d’un soir

Ils ont bien fait d’y croire jusqu’au bout ! Après une première période globalement manquée, au cours de laquelle Guirassy avait pourtant manqué l’ouverture du score (24e), seul face au gardien adverse suite à un long dégagement inspiré de Gurtner, les Amiénois ont finalement attendu les ultimes instants pour faire trembler les files. Et comme un symbole, c’est Calabresi qui s’arrachait pour pousser au fond des filets le onzième corner picard de la rencontre (1-1, 90e+5).

Trop court sur l’ouverture du score de Martinez (41e), là aussi sur corner, le défenseur italien avait effectué avant ça un retour maîtrisé dans les pieds de Duljevic dans les premiers instants de la partie. Pourtant prévenus, les joueurs de Luka Elsner manquaient d’intensité et subissaient le rythme imposé par leurs adversaires. Symbole d’une équipe trop en dilettante, Chedjou perdait un ballon au niveau de la ligne médiane qui débouchait sur le corner à l’origine du but de Martinez.

Quand la VAR s’en mêle

Et si Kakuta mettait à contribution Dias dans la foulée de ce premier but, Nîmes regagnait les vestiaires avec un avantage somme toute assez mérité en dépit de leurs lacunes techniques. Plus entreprenant en seconde période, Amiens pensait égaliser lorsque Mendoza coupait le bon centre au second poteau de Blin mais sa reprise terminait sa course sur le poteau de Dias (56e). Très sollicité pour sa première titularisation en Ligue 1, le jeune gardien nîmois sortait avec brio les tentatives à ras de terre de Kakuta et Mendoza (74e, 84e).

Entre-temps, l’ASC aurait dû obtenir un penalty après un tacle en retard de Martinez dans les pieds de Mendoza (76e). A défaut, Aleesami et Elsner récoltaient chacun un carton jaune après avoir laissé échapper leur frustration. Celle-ci était encore plus grande quand Monsieur Stinat revenait sur sa décision d’accorder un penalty, cette fois-ci plus discutable, à la fin du temps réglementaire après avoir eu recours à la VAR. Finalement, la joie était d’autant plus belle lorsque Calabresi offrait sur le fil un point mérité aux siens.

Quinze jours après sa belle victoire contre Marseille, Amiens a montré un visage bien moins convaincant mais a su puiser dans ses ressources mentales pour empocher un précieux point dans la course au maintien. 

Romain PECHON

NÎMES OLYMPIQUE – AMIENS : 1-1 (1-0)

10ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade des Costières, Nîmes

12 181 spectateurs

Arbitre : M. Stinat

Buts : Martinez (41e) pour Nîmes ; Calabesi (90e+4) pour Amiens

Avertissements : Fomba (25e), Briancon (81e) pour Nîmes ; Mendoza (29e), Guirassy (30e), Aleesami (77e), Elsner (78e), Dibassy (90e+5) pour Amiens

NÎMES OLYMPIQUE : Dias – Alakouch (Sarr, 51e), Briancon (c.), Martinez, Paquiez – Duljevic (Buades, 65e), Valls, Sarr, Philppoteaux – Ripart, Denkey

Remplaçants : Rabouille (g.), Landre, Sainte-Luce, Fomba, Ben Amar, Buades, Valerio

Entraîneur : Bernard Blaquart

AMIENS SC : Gurtner (c.) – Calabresi, Chedjou, Dibassy, Aleesami – Gnahoré, Blin (Bodmer, 84e) – Otero (Diabaté, 66e), Kakuta, Mendoza (Talal, 90e+7) – Guirassy

Remplaçants : Dreyer (g.), Gendrey, Lefort, Talal, Bodmer, Eneme-Ella, Diabaté

Entraîneur : Luka Elsner

2 Commentaires

  1. Un bon point pour ASC mais il y avait autre chose à faire sans lerreur défensif une fois de plus on joue trop a la baballe derrière cela fait déjà 3 matchs depuis le début de la saison avec des grosses erreurs défensif à remédier au plus vite de temps en temps il faut savoir dégager très loin il ny a pas honte

  2. Un bon point, bravo les gars! Il faut savoir s’en contenter. Il y avait place pour faire mieux mais Nîmes n’est pas facile à gérer chez eux!
    Pour moi je confirme, une équipe est née! La mayo façon Elsner est en train de prendre! Je regardais ce jour de belles vidéos des journées de ligue 2 et puis ce but magique de Bourgaud.. qu’il est bon de voir le chemin parcouru depuis ce jour! On peut être fier de notre équipe et de nos dirigeants, ils font tous un boulot merveilleux pour faire rayonner nos couleurs!! Bravo à tous!! Mr Péchon et votre équipe, tjr au top!! Merci pour vos nombreux articles de qualité et vos interventions pleine de professionnalisme et d’objectivité sur France bleu!
    Fier d’etre Amiénois!!! Allez les gars, ne lâchez rien et faites nous rêver!!!

Laisser un commentaire