L’Amiens SC assommé en deux temps

défense
@IconSport

Après une première période cohérente, l’Amiens SC a complètement craqué au retour des vestiaires, concédant ainsi sa troisième défaite en quatre matches, contre Toulouse (2-0), ce samedi. 

Deux périodes, deux visages

Que s’est-il passé à la mi-temps dans le vestiaire de l’Amiens SC ? Pourquoi les Amiénois ont-ils affiché deux visages si différents d’une mi-temps à l’autre ? Sans être transcendants au cours du premier acte, Gnahoré butant sur Reynet et Kakuta manquant le cadre (3e, 15e), les Picards avaient effectivement livré quarante-cinq premières minutes de bonne facture. Le tout contre une pâle formation de Toulouse qui s’en remettait même à une perte de balle amiénoise pour que Boisgard se procure la seule et unique occasion haut-garonnaise de la première période (45e+1). Pourtant, c’est Makengo qui ouvrait le score d’une somptueuse frappe lointaine terminant sa course dans la lucarne de Gurtner (1-0, 50e).

Moins de dix minutes plus tard, Koulouris doublait la mise à la suite d’un gros travail de Gradel qui mystifiait littéralement Calabresi au niveau de ligne médiane au début de son rush individuel (2-0, 59e). Véritablement anesthésié, Amiens payait cash son catastrophique début de seconde période. Et si le premier but devait beaucoup au talent individuel de Makengo, la seconde réalisation toulousaine illustrait parfaitement le visage indigent affiché par les hommes de Luka Elsner durant la deuxième partie de la rencontre. Et même si Konaté et Cornette relayaient rapidement Guirassy et Zungu, les Amiénois ne dégageaient aucun sentiment de révolte et ne se procuraient surtout aucune situation franche (83e, 88e).

Éteint après la mi-temps, Amiens a donc fini par afficher ses limites à l’issue de ce quatrième match de la saison. Malgré un bon état d’esprit en début de rencontre, cette équipe manque cruellement de qualité pour tenir la distance sur l’ensemble de la saison. Place désormais au mercato pour afficher un tout autre niveau au retour de la trêve internationale. 

De notre envoyé spécial Romain PECHON à Toulouse

TOULOUSE FC – AMIENS SC : 2-0 (0-0)

3ème journée de Ligue 1 Conforama

Stadium Municipal, Toulouse

Buts : Makengo (50e), Koulouris (59e)

Avertissement : Lefort (23e)

TOULOUSE FC : Reynet – Moreira, Amian, Diakité, Sylla – Vainqueur, Boisgard (Sidibé, 67e), Makengo (Said, 78e) – Dossevi, Koulouris, Gradel (c., Leya Iseka, 86e)

Remplaçants : Goicoechea (g.), Goncalves, Isimat-Mirin, Kone, Ngoumou, Sidibe, Leya Iseka, Said.

Entraîneur : Alain Casanova

AMIENS SC : Gurtner – Jallet, Calabresi, Blin, Lefort, Aleesami – Gnahoré, Zungu (Cornette, 71e) – Kakuta, Akolo (Timité, 82e), Guirassy (Konaté, 62e)

Remplaçants : Dreyer (g.), Sy, Bodmer, Monconduit, Timité, Cornette, Konaté

Entraîneur : Luka Elsner

3 Commentaires

  1. Que s est il passé ? Première mi-temps d u e grande intensité sans faire mal à l adversaire. C était sur que la tendance aller s inverser… Comme l an passé. L équipe a de bons joueurs mais physiquement il faut peut être réfléchir à une autre stratégie afin d avoir un match complet. Honnêtement autant on se régale en première mi temps, autant on se fait totalement chier en deuxième. Dans les têtes, ça doit être dur ce soir, j espère que l entraineur ne va pas enfoncer les joueurs et pre Dre sa part de responsabilité.
    Sans parler du penalty non siffle.

  2. S’il est vrai que la deuxième mi temps a vu l’équipe se déliter, la première mi temps a été plutôt bonne sur le plan du jeu, il y a longtemps que je n’ai vu amiens jouer aussi bien au ballon.De ne pas marquer est difficile pour engranger de la confiance, les joueurs les plus influents manquent de fond et nous avons une défense plus friable que les années précédentes, il va falloir vite trouver un équilibre avec les joueurs que nous avons et ne pas rêver à un mercato illusoire.

  3. Match incompréhensible, comment les gars ont ils pu disparaître comme ça en début de deuxième mi temps ??

    Quant à la première mi temps oui très bonne en jeu de passes mais alors quel déchet devant. . Finalement à quel moment on s’est vu marquer ? Jamais, alors que Toulouse était très friable on a pas eu d’occasions franches .

    Kakuta a l’air d’avoir de moins en moins de jus. Akolo était où ce soir ?!

    Aleesami a eu beaucoup le champ libre mais raté plein de centres…

    Cornette entrée correcte, jallet toujours bon au milieu de cette galère tout comme Blin…Pas assez de guerriers ce soir 🙁

    Le bilan après 4 journées est triste 🙁

Laisser un commentaire