Après deux saisons où l’Amiens SC peinait à faire trembler les filets adverses, il semble que l’équipe ait davantage de facilité à perforer les défenses adverses. Avec déjà 12 buts inscrits, et 7 buteurs différents, l’Amiens SC a marqué lors de 8 de ses 9 rencontres. Elle est la 7ème attaque de l’élite. Décryptage

Deux buteurs se détachent

Cette saison, Serhou Guirassy semble être le patron de l’attaque amiénoise, il est la tour de contrôle qui aurait été un atout supplémentaire lors des saisons précédentes. Il a déjà inscrit 3 buts. De son côté, Steven Mendoza n’a joué que 3 matchs et déjà mis 3 buts, un démarrage canon ! Les autres buteurs sont Chadrac Akolo, Christophe Jallet, Mathieu Bodmer, Bakaye Dibassy et Haitam Aleesami. A noter que le but inscrit par Bongani Zungu face à Nantes a été attribué au gardien adverse par la ligue.

Une attaque 2020 plus performante

Cette saison, ce sont donc 12 buts en 9 matchs qui ont été comptabilisés, soit une jolie moyenne de 1,33 but par match. Sur les 9 premiers matchs du championnat, l’attaque a mieux fonctionné qu’en 2018-19 (1,22 but par match) et surpassé celle de 2017-18 qui n’avait inscrit que 0,77 but par match. Voici les chiffres en détails.

Les buts en 2019-20
– en 9 matchs – 12 buts soit 1,33 but par match (7ème attaque)

Les buts en 2018-19
– en 9 matchs – 11 buts soit 1,22 but par match (10ème attaque)
– sur la saison 38 matchs – 31 buts soit 0,81 but par match (16ème attaque)
– sur la saison complète, la moyenne a nettement baissé, l’ASC compilant un grand nombre de 0-0 en fin de saison

Les buts en 2017-18
– 9 matchs – 7 buts soit 0,77 par match (15ème attaque)
– sur la saison 38 matchs – 37 buts soit 0,97 but par match (15ème attaque)
– sur la saison complète, la moyenne s’est améliorée au fur et à mesure des matchs, la moyenne de départ étant particulièrement basse.

Comme nous venons de le voir, les moyennes de buts inscrits au premier quart du championnat ne sont qu’une première impression. Celles-ci évoluent toujours au fil de la saison. Espérons que cette progression ressemble à celle vécue lors de la première saison avec un nombre de buts inscrits en croissance de +25%.

A lire aussi : 

Amiens SC : Une défense moins à son aise

> L’Amiens SC n’a plus peur des gros

Laisser un commentaire