Dans un stade Crédit Agricole la Licorne refait à neuf et très certainement à guichets fermés, l’Amiens SC veut faire coup double en offrant un succès à ses supporters et en lançant sa saison après le revers inaugural contre l’Olympique Lyonnais. Encore faut-il éviter le piège montpelliérain, et ne pas reproduire pareille performance que face à Angers la saison dernière. 

Publicité


Lancer rapidement sa saison

A l’image de la rénovation du son stade, sur le point d’être achevée, l’Amiens SC n’a plus de temps à perdre. Si la défaite à Lyon n’avait rien d’infamant, les Amiénois veulent néanmoins tourner la page en s’offrant rapidement un premier succès cette saison. « L’an dernier on avait attendu le match contre Nice, après quatre journées de championnat, pour lancer notre compteur points, se remémore Prince Gouano. Cette année, on veut le lancer le plus rapidement possible pour commencer une série et cela passe donc par un résultat positif contre Montpellier. »

Publicité


Encore marqué par le début de saison raté de l’an passé, l’ensemble du club souhaite donc ne pas « revivre le même mois d’août », assure Christophe Pélissier. Et cela passe par des victoires et si possible dès demain contre Montpellier. « Plus on marque des points, plus on engrange de la confiance et mieux on joue. Et inversement, quand on est à la recherche de points, on joue sous pression, on se lâche un peu moins et on réussit moins les choses, poursuit l’entraîneur de l’Amiens SC. L’objectif est donc de prendre des points le plus rapidement possible et notamment à la maison où le maintien se joue souvent. »

Publicité


Montpellier, un adversaire coriace

Cependant, la tâche ne sera pas aisée contre une équipe de Montpellier qui avait véritablement donné du fil à retordre à l’Amiens SC, la saison dernière. « Je n’étais pas du match aller mais pour avoir joué le match ici (ndlr : à la Licorne), je me rappelle de Montpellier comme d’une équipe compacte, analyse le capitaine de l’ASC. Défensivement, ils ont été parmi les meilleures défenses du championnat, on sait donc à quoi s’attendre. Ce sera un match qui se jouera sur des détails, que ce soit un coup de pied arrêté ou une erreur de l’adversaire. C’est un match qui s’annonce tactique. »

Publicité


À l’image des deux derniers affrontements entre ces deux équipes qui avaient vu les Amiénois arracher deux matches nuls après avoir été menés au score. « J’ai souvenir qu’ici on avait fait un nul un peu heureux, ils avaient eu des occasions qu’ils n’avaient pas converties, confirme Pélissier. C’est une équipe qui était proche de l’Europe et qui a gardé son ossature défensive et son animation tactique. On s’attend donc à une grosse confrontation et il faudra être au meilleur de ce que l’on peut faire pour espérer prendre les trois points. » D’autant qu’il faudra encore faire sans Monconduit et Zungu, respectivement suspendu et blessé pour ce premier match à domicile.

Un an après une sèche défaite face à Angers (0-2) en ouverture de saison à domicile, les Amiénois savent en tout cas ce qu’il faut faire pour éviter de se prendre à nouveau les pieds dans le tapis. À eux donc de démontrer qu’ils ont bien retenu la leçon. 

Romain PECHON

AMIENS SC – MONTPELLIER HSC 

Samedi 18 août, 20 heures

2ème journée de Ligue 1

Stade Crédit Agricole la Licorne

Arbitre : M.Abed

AMIENS SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano (c.), Adenon, Dibassy – Fofana, Gnahoré – Otero, Mendoza, Cornette – Konaté

Remplaçants : Dreyer (g.), Krafth (ou Sy), Lefort, Traoré, Bodmer, Kurzawa, Timité.

Entraîneur : Christophe Pélissier

MONTPELLIER HSC : Lecomte – Aguilar, Mendes, Hilton (c.), Congré, Oyongo – Skhiri, Lasne, Mollet – Camara, Delort

Remplaçants : Bertaud (g.) Poaty, Le Tallec, Dolly, Sambia, Dolly, Skutelic, Laborde.

Entraîneur : Michel Der Zakarian

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments