oznor

Après le cinquième match nul de l’Amiens SC décroché face à Dijon (1-1), le 11 Amiénois vous livre les flops de la rédaction à l’issue de la dix-huitième journée de la saison.

Publicité


Amiens n’a pas rassuré dans le jeu

Si Amiens a enfin stoppé une série de quatre défaites consécutives, ce match nul concédé face à un concurrent direct est loin de rassurer sur l’état de forme actuel de l’équipe menée par Luka Elsner. En effet, et même si les Dijonnais ont proposé un bloc bas en cherchant surtout à bien défendre, l’ASC est loin d’avoir retrouvé de sa superbe dans l’animation offensive. En l’absence de leur point d’ancrage Serhou Guirassy, Amiens n’a pas trouvé les solutions pour déstabiliser une défense bourguignonne bien en place et les prises d’initiatives furent bien trop rares ou imprécises pour pouvoir espérer l’emporter. On espère que la parenthèse en Coupe de la Ligue mercredi permettra à un groupe en plein doute de retrouver un peu de confiance avant la trêve.

Publicité


De la fébrilité en défense centrale

Emprunté en attaque, l’ASC n’a pas non plus rassuré dans le domaine défensif. D’abord en concédant rapidement l’ouverture du score aux visiteurs sur un nouveau coup de pied arrêté mal apprécié notamment par Bakaye Dibassy mais aussi en se montrant par la suite extrêmement nerveux. Pour preuve cette surprenante perte de balle d’Aurélien Chedjou en fin de seconde mi-temps et qui aurait pu coûter cher sans une belle intervention de Régis Gurtner. Dans un match si serré, il aurait fallu un clean sheet pour pourvoir espérer remporter le match et ce secteur s’est une nouvelle fois montré défaillant.

Publicité


L’ASC avait les ailes coupées

Pour réussir offensivement, les ailiers amiénois se devaient de réussir un match plein. Au contraire, samedi soir face à Dijon, ce secteur de jeu ne s’est que très peu illustré. En effet, que ce soit Chadrac Akolo à la limite de l’expulsion en première mi temps et fantomatique offensivement son coté droit ou Fousseni Diabaté à gauche ou à droite après le remplacement du congolais par Steven Mendoza, les ailes amiénoises n’ont eu que trop peu d’influence dans le jeu face au bloc bas dijonnais. Symptomatique de cet état de fait, il aura fallu une montée rageuse de Jordan Lefort pour que les Amiénois trouvent enfin le chemin des filets. Trop peu au regard des CVs respectifs des deux intéressés.

Publicité


 

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

A lire aussi : 

[J18] Amiens SC – Dijon : les notes du match

Alexis Blin (Amiens SC) : « On relance peut-être la machine »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Herbet
Herbet
10 mois il y a

Bonne analyse !