L’Amiens SC (b) s’offre un succès symbolique !

Dans le derby contre l’AC Amiens et pour le dernier match de la saison, la réserve de l’Amiens SC s’est offert un succès symbolique (1-0), grâce à un but du futur retraité, Julien Ielsch, ce samedi.

La dernière pour Ielsch

Comme un symbole. Le destin a voulu que Julien Ielsch enfile le costume de héros pour sa dernière sous les couleurs de l’Amiens SC. Un an après avoir disputé sa dernière rencontre professionnelle contre Metz, c’est à l’issue d’un derby face à l’AC Amiens, pour le compte de l’ultime journée de la saison de National 3, que le joueur de 36 ans a raccroché les crampons. Et avant de sortir sous les applaudissements dans le temps additionnel, l’homme aux cinq montées – dont trois avec Amiens – avait inscrit l’unique but de la rencontre d’une splendide reprise de volée depuis l’extérieur de la surface de réparation finissant dans la lucarne de Gningue (1-0, 12e). 

« Pour sa dernière, je suis content que ce soit Julien Ielsch qui marque. C’est une très belle frappe et s’il fallait être battu par un joueur autant que ce soit lui, confie avec sportivité Azouz Hamdane. Pour le reste, le match a vraiment changé après la sortie sur blessure de Pierre (Slidja). » Effectivement, l’AC Amiens perdait alors son élément le plus dangereux sur l’entame de match (17e, 19e). Néanmoins, les habituels pensionnaires du stade Jean-Bouin étaient assez logiquement menés au regard des nombreuses situations franches concédées au cours de la première période. La faute à un déficit de concentration qui aurait ainsi pu coûter cher sans l’imprécision adverse (21e, 23e, 26e, 39, 41e).

Je pense avoir tout donné durant ma carrière, je pars en étant fier de moi et de ce que j’ai fait

Au retour des vestiaires, Kwinta manquait même une incroyable balle de break, à la suite d’un mauvais alignement de Martinez (49e). Dès lors, l’AC Amiens prenait le contrôle du jeu mais sans jamais réussir à inquiéter outre mesure Banaziak, à l’exception de cette frappe soudaine de Matondo qui s’échouait sur le poteau droit du troisième gardien de l’Amiens SC (69e). Et malgré un ultime frisson dans le temps additionnel, le mot de la fin revenait donc à Julien Ielsch, ovationné à sa sortie du terrain. « J’ai fait mon temps, confiait-il. Je pense avoir tout donné durant ma carrière, je pars en étant fier de moi et de ce que j’ai fait. » Et alors qu’une saison se termine, une nouvelle vie commence pour l’emblématique latéral gauche.

Romain PECHON

AMIENS SC (b) – AC AMIENS : 1-0 (1-0)

26ème journée de National 3

Complexe Emile Guegan, centre de formation, Amiens

Arbitre : M. Cardon

But : Ielsch (12e)

Avertissements : Sakho (32e), Gomis (87e) pour l’Amiens SC (b) ; Lemarié (15e) pour l’AC Amiens

AMIENS SC (b) : Banaziak – Gendrey, Sakho, Bah, Tiboué – Traoré, Ielsch (c., Demirel, 90e+2) – Gneba (Bianchini, 46e), Ngando, Gomis – Kwinta (Tokpa, 67e)

Remplaçants : Gauducheau (g.), Bianchini, Demirel, Lesueur, Tokpa

Entraîneur : Antoine Buron

AC AMIENS : Gningue – Lemarié, Corain, Martinez (c.), Siradjidini – Matondo, Dilemfu – Camara, Despois, Bodur (Rosso, 74e) – Slidja (Ameur, 34e)

Remplaçants : Boizart (g.), Ameur, Rosso, Nzeza, Villier

Entraîneur : Azouz Hamdane

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo m. Ielsch vous faites honneur a votre sport et a votre club.un gros travailleur qui a mouillé le maillot sans jamais tricher.

Laisser un commentaire