Avant chaque rencontre de Ligue 1 Conforama, nous vous proposons de revenir sur le match de la saison dernière. Aujourd’hui, place à la défaite face au PSG (0-3). Un match qui avait basculé durant la seconde période. Cette rencontre comptait pour la vingtième journée de Ligue 1 Conforama.

Publicité


La composition

L’Amiens SC alignait pour cette rencontre une équipe organisée dans un 4-3-3 un peu spécial. Ainsi, Régis Gurtner gardait les buts amiénois. Devant lui, la défense était composée, de gauche à droite, de Bakaye Dibassy, Khaled Adénon, Prince Gouano et Emil Krafth. Au milieu de terrain, on retrouvait Jordan Lefort, Alexis Blin et Thomas Monconduit. Sur les ailes, on retrouvait Steven Mendoza et Eddy Gnahoré alors qu’en pointe, Cheick Timité était aligné. Une composition surprise de l’ASC qui aura perturbé longtemps le PSG.

Publicité
Publicité


Le match : Amiens tient un bon nul à la pause

Pour le premier match de la phase retour, l’Amiens SC (17ème) affrontait le PSG ultra favori mais privé de Neymar. Très vite, les Parisiens mettaient en danger Régis Gurtner mais le gardien amiénois s’interposait sur une frappe de Draxler. Le principal enjeu de ce match était de ne pas laisser la possibilité à Mbappé de prendre de la vitesse. Malheureusement, c’était une tache ardue. Ainsi, après un bon décalage, Di Maria tentait sa chance. Amiens tentait quelques coups et se procurait une belle occasion par Gnahoré. .

Publicité


Dès le retour des vestiaires, Alexis Blin déviait la ballon de la main dans sa propre surface. Le penalty obtenu allait être transformé par Cavani, ce qui débloquera le match. Mais ce n’est pas le seul fait de jeu qui allait être défavorable aux Picards. Ainsi, sur un débordement du numéro 7 parisien, Adénon le retenait du bras et récoltait un second carton jaune. Finalement, c’est sur une action de transition rapide que Mbappé allait marquer le second but. Puis, sur une percée chanceuse avec quelques contres de Draxler, Marquinhos scellait le score. Un résultat qui reflétait l’écart entre les deux équipes mais pas forcément le match en lui-même.

Publicité
Publicité


Replay

À lire aussi :

Christophe Jallet (Amiens SC) : « Neymar ? Il faut l’aimer comme ça ! »

[J25] L’adversaire : le PSG aura la tête à Dortmund

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments