Rattrapé par son transfert avorté avec Huesca à l’été 2018, Saman Ghoddos a écopé d’une suspension de quatre mois de la part de la FIFA. Après un long silence, l’Amiens SC a communiqué afin d’exprimer son soutien envers le joueur et se garder le droit de réagir pour défendre ses droits. 

Le communiqué du club :

Adhérant aux explications fournies par l’Amiens SC, la Chambre de Résolution des Litiges a rejeté l’intégralité des demandes formulées par Huesca à son encontre, constatant qu’Amiens avait agi de façon parfaitement licite dans le cadre des négociations et du transfert du joueur, n’avait pas eu le moindre comportement répréhensible, et ne pouvait donc pas endosser une quelconque part de responsabilité dans ce dossier. Le club se réjouit de cette exonération logique, qui conforte la position défendue par notre institution depuis sa mise en cause injustifiée par Huesca il y a un an, l’Amiens SC ayant toujours mis un point d’honneur à agir en toutes circonstances dans le respect de la réglementation applicable en matière de transferts.

Le club déplore en revanche les lourdes sanctions infligées à Saman et entend le soutenir moralement dans cette période délicate compte tenu des faits pour le moins particuliers à l’origine du dossier, ainsi que de la transparence et de l’honnêteté dont le joueur a fait preuve tout au long de la procédure devant la Chambre de Résolution des Litiges de la FIFA.

La suspension sportive de 4 mois infligée au joueur l’affecte notamment en premier lieu mais elle pénalise aussi le club dans son ensemble, brutalement privé de l’un de ses atouts offensifs majeurs pour la première partie de saison, sans réelle possibilité de se retourner dès lors que le mercato estival s’achève dans quelques jours. Ainsi et de façon paradoxale, bien qu’exonéré de toute responsabilité, l’Amiens SC est victime collatérale de cette lourde sanction sportive et subit un préjudice caractérisé. Compte tenu de cette situation inéquitable, le club se réserve la possibilité d’initier toute action visant à préserver ses droits et intérêts.

À lire aussi : 

(MÀJ) Amiens SC : Saman Ghoddos suspendu 4 mois par la FIFA !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire